Rugby à XIII : les Dragons catalans et St Helens, comme on se retrouve

  • Les retrouvailles entre Dragons et Saints avaient été particulièrement animées en février dernier.
    Les retrouvailles entre Dragons et Saints avaient été particulièrement animées en février dernier. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Ejecté du podium après sa défaite à Castelford, les Dragons veulent enfin faire tomber St helens pour se replacer dans le top 2.

Samedi, à 18 heures, les Dragons catalans accueillent le leader, St Helens, à Perpignan. Battus à Castleford (17-16) dimanche dernier et relégués du coup à la quatrième place, les Dracs espèrent enfin conjurer le sort. En effet, les Saints de James Roby restent sur trois victoires face aux Catalans. Depuis la victoire en finale le 9 octobre dernier (12-10), St Helens a battu les Catalans lors de la journée inaugurale, le 19 février (28-8) avant de venir éliminer les Dragons chez eux à Perpignan en quart de finale de la Cup (36-20). «Aujourd’hui, notre quatrième place reflète nos performances. Ce n’est pas assez régulier par rapport à 2021. L’équilibre attaque-défense est plus fragile et on se trouve moins souverains», résume le centre Arthur Romano. Son entraîneur Steve McNamara développe. «Nous méritons cette quatrième place et le fait d’avoir quitté la deuxième place que nous avons occupée de nombreuses semaines. Nous devons jouer comme une équipe du top 2 dès samedi et jusqu’à la fin de la saison. C’est toujours l’objectif de cette équipe et les joueurs savent ce qu’ils ont à faire pour y parvenir.»

Sauf que les Dragons ont quitté Castleford avec deux nouveaux blessés. Le deuxième ligne Mike McMeeken s’est fait opérer d’un pouce ce mercredi et l’ailier Tom Davies doit rencontrer un spécialiste à Montpellier ce vendredi pour déterminer l’ampleur de sa blessure (genou). «Je croise les doigts. Le ménisque et les ligaments sont touchés. J’espère que je m’en sortirais avec deux trois semaines sans jouer», a soupiré l’ailier anglais qui a été très performant contre Castleford et dont l’absence représente un gros handicap. «C’est le jeu mais j’ai des joueurs dans l’effectif qui ont le niveau pour remplacer les blessés et je sais qu’ils répondront présents», a appuyé Steve McNamara.

Jullien en deuxième ligne

Un entraîneur qui a encore deux incertitudes, puisque Julian Bousquet (adducteurs) et Micky McIlorum (cheville) sont eux aussi revenus blessés de Castleford. «Peu importe qui jouera, il nous faut une grosse performance face à ce qui se fait de mieux samedi» a tenu à ajouter le technicien des Sang et Or qui devrait positionner Matthieu Laguerre à l’aile et Benjamin Jullien en deuxième ligne. «Ils ne sont pas imbattables mais on sait qu’il faut être très fort et appliqués face à eux. C’est une top équipe et face à ce genre de formation tu dois être à 200 % pour gagner. Si on reproduit les mêmes erreurs que contre Castleford, ça ne passera pas», conclut le pilier Julian Bousquet qui entend bien voir enfin les Catalans prendre leur revanche sur leurs briseurs de rêves.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Bruno ONTENIENTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?