Ollivon, une rentrée de bon soldat

  • Pour son retour en Bleu, le capitaine Charles Ollivon a assumé son rôle en livrant une bonne prestation.
    Pour son retour en Bleu, le capitaine Charles Ollivon a assumé son rôle en livrant une bonne prestation. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Absent du groupe france pendant toute la saison, le troisième ligne Charles Ollivon a repris ses marques en bleu.

C’est long, 463 jours loin des Bleus, c’est même très long car tout va très vite en équipe de France. Charles Ollivon, capitaine des Bleus depuis le début de l’ère Galthié, a assisté à la montée en puissance du XV de France jusqu’au grand chelem depuis son canapé. La faute à une rupture du ligament croisé du genou gauche avec son club de Toulon lors de la dernière journée de la saison précédente. Mais, le troisième ligne du RCT est un phénix, et pour cette tournée au Japon il a retrouvé son statut de capitaine, un pays où il a l’habitude de renaître en Bleu comme il l’avouait avant ce premier rendez-vous : "Pour moi, le Japon, c’est un super souvenir. En 2019, je revenais d’une blessure et, quelques semaines après, j’étais ici au Japon pour la Coupe du monde. Il y a un peu un parallèle pour moi lors de cette tournée. Ça rappelle beaucoup de bonheur et de bons souvenirs. Quand j’ai eu la chance d’être appelé par le staff, j’étais très heureux. Il y a beaucoup de choses qui sont remontées en moi." Charles Ollivon doit maintenant apporter des garanties à Fabien Galthié face à une double concurrence. Tout d’abord en troisième ligne, où François Cros, Anthony Jelonch et Grégory Alldritt se sont affirmés aussi bien sur le plan personnel que dans la complémentarité, mais aussi comme patron des Bleus. Antoine Dupont a démontré qu’il pouvait être un capitaine à long terme en son absence.

Au Toyota Stadium, Charles Ollivon a fait une rentrée de bon soldat, soucieux d’assurer les bases de son poste (avec notamment quatorze plaquages réussis pour autant de tentatives), perturbant les Japonais dans les airs et se démultipliant pour offrir du liant au jeu tricolore puisque c’est l’avant français qui a touché le plus de ballons (15). C’est d’ailleurs lui qui a effectué le plus de courses avec le ballon (10) pour 37 mètres gagnés. Le Toulonnais a réalisé un match sérieux, sans pour autant réaliser un grand coup d’éclat, pour retrouver ses marques en Bleu, là où il sait bien que le collectif passe avant, occultant son cas personnel au moment de commenter ce premier succès de l’été : "Je suis très heureux pour les néo-capés (Tanga, Jolmès, Lavault), très fier. On a déjà hâte d’être à la semaine prochaine pour finir la tournée de la meilleure des manières."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?