Pro D2 - Saga Agen : Antoine Erbani : « Je revis depuis mon retour au SUA »

  • Antoine Erbani - troisième ligne d'Agen - effectue son retour au sein du SUA, son club de cœur. Antoine Erbani - troisième ligne d'Agen - effectue son retour au sein du SUA, son club de cœur.
    Antoine Erbani - troisième ligne d'Agen - effectue son retour au sein du SUA, son club de cœur. Midi Olympique - Midi Olympique
Publié le

Antoine Erbani - troisième ligne d'Agen - effectue son retour au sein du SUA, son club de cœur. Il espère permettre aux siens de retrouver les phases finales. Personnellement, il souhaite surtout se relancer.

On vous imagine heureux de retrouver Armandie, qu’est-ce que cela vous fait de retrouver votre club de cœur ?

Il y a beaucoup d’excitation mais aussi de l’émotion. J’étais venu les voir jouer contre Nevers l’an passé. Ça m’avait fait bizarre de revenir dans ce stade que je ne reconnais pas. Beaucoup de choses ont changé. Il y avait aussi de l’appréhension car les visages aussi ont changé. C’est un club que je connais mais que je ne reconnais pas. Mais c’est bien car je ne suis pas dans le confort au moins.

Comment jugez-vous justement l’évolution du club depuis votre départ ?

Je ne peux pas juger après quelques jours. Il y a eu des périodes difficiles pour eux. Mais en même temps, il n’a jamais été aussi bien équipé pour le haut niveau. Donc c’est paradoxal. Tout est mis à la disposition des joueurs. Ce n’était pas le cas. Un effort a été fait, c’est exceptionnel. Les joueurs ont réussi à s’en sortir. Donc maintenant il faut laisser la place aux sourires.

Comment s’est réalisé ce retour ? Êtes-vous revenu vers le club ou est-ce le contraire ?

Il y a un peu des deux. Ça ne se passait pas du tout bien à Biarritz, j’ai passé une année très difficile. J’étais sous contrat mais je ne pouvais pas continuer comme ça. Donc j’ai eu des discussions informelles avec Jean-François Fonteneau quand le club était en grande difficulté. Agen, c’est mon club. L’arrivée de Bernard a déclenché des discussions. Puis ça s’est fait tout naturellement. Avec Bernard, Agen est allé chercher quelqu’un qui va beaucoup apporter. Je ne serais parti nulle part ailleurs qu’à Agen. Ce nouveau virage à prendre pour le club ne m’a pas fait hésiter.

Était-ce votre objectif de terminer votre carrière au SUA ?

Ma volonté était de revenir à Agen. Je ne voulais pas rentrer pour de mauvaises raisons. Les discussions avec Bernard m’ont permis de me rassurer. On voit les choses de la même manière, ça a été très franc. J’ai apprécié.

Quel va être votre rôle au sein de l’effectif ?

Déjà je serai en décalé car je me suis fait opérer de l’épaule. Je devrais revenir début septembre. Après, mon naturel va revenir facilement. Je m’intègre facilement. Je sais ce que je peux amener.

Et quoi justement ?

Mon expérience des bons et des mauvais moments. Car il faut s’en servir. J’ai surtout envie de redevenir performant. Je veux reprendre du plaisir sur le rugby. Le fait que ça soit à Agen en plus va déclencher chez moi beaucoup de bonnes choses.

Est-ce possible de vous revoir prendre le capitanat ?

Je suppose car je fais partie des plus anciens mais il y a des mecs qui étaient là quand le bateau était en difficulté. Je pense à Vincent Farré notamment. S’il le faut, je serai là pour les épauler. Mais avant tout, je veux redevenir performant.

Avez-vous joué un rôle dans la signature d’Evan Olmstead ?

Bernard m’en a parlé. Je lui ai dit qu’il pouvait y aller. C’est un super mec et un super joueur. Il n’était pas conservé. Le club a saisi cette opportunité.

On vous sent heureux d’être de retour.

Honnêtement, je revis. Je me sens déjà chez moi, ça fait beaucoup de bien.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Mathieu Vich
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?