Pro D2 - Saga Agen - Le ligne par ligne : des renforts de poids et d’expérience

  • Bernard Goutta a réalisé un gros coup en allant chercher à gauche le pilier des Saracens, Richard Barrington.
    Bernard Goutta a réalisé un gros coup en allant chercher à gauche le pilier des Saracens, Richard Barrington. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Alors que la préparation de la saison prochaine a commencé à Agen, nous vous proposons un tour d'horizon de l'effectif agenais. 

Arrières > Trois joueurs devraient se partager le poste la saison prochaine. L’indéboulonnable Mathieu Lamoulie débutera sa quatorzième saison avec les pros au SUA. Il retrouvera un autre joueur maison : Loris Tolot, qui a pris la place de titulaire en cette fin d’exercice. Jean-Marcellin Buttin effectuera quant à lui son retour après une grave blessure. Le jeune Romain Darchen pourrait gratter du temps de jeu, lui qui arrive de l’UBB.

Ailiers > Les cartes sont redistribuées à ce poste. Si Timilaï Rokoduru et Tevita Railevu partent avec une longueur d’avance, le retour d’Iban Etcheverry devrait permettre de faire souffler les deux Fidjiens, très utilisés cette année. Pour autant, le SUA est toujours à la recherche de son facteur X. Et si la bonne surprise venait des jeunes ? Louis Gauban et Jefferson Joseph devraient avoir leur mot à dire, tout comme le jeune Fidjien, Inoke Nalaga, meilleur marqueur des espoirs depuis deux ans et capable d’exploits individuels.

Centres > Kolinio Ramoka, meilleur suaviste de la saison, devrait tout naturellement retrouver sa place au centre du terrain ? Mais qui pour l’accompagner ? Grâce à son recrutement, le SUA s’est offert deux nouvelles armes à ce poste. À savoir le fougueux mais non moins talentueux Baptiste Lafond, et l’expérimenté Théo Belan. Harry Sloan sera toujours là également. Alors que le jeune Clément Garrigues pourrait tirer son épingle du jeu, lui qui a livré de belles copies chez les espoirs. Sans oublier Yul Charrier, encore très peu expérimenté, mais qui s’entraîne avec les professionnels.

Ouvreurs > En rempilant alors qu’il pensait prendre sa retraite, Raphaël Lagarde espère passer le flambeau aux deux jeunes Emile Dayral et Thomas Vincent. L’arrivée de Manny Edmonds devrait permettre aux "minots" de se libérer et de trouver de la confiance. Danré Gerber et son gros coup de pied seront également de l’aventure.

Demi de mêlée > Sonatane Takulua fait figure de référence au poste. Le Tonguien devrait bien être le titulaire à ce poste l’an prochain. Il sera accompagné de trois jeunes éléments. Théo Idjellidaine, prêté un an de plus par le Stade toulousain ; Dorian Bellot, qui grappille du temps de jeu depuis deux ans ; et Carl Compagnon, en provenance de l’UBB où il faisait partie des cadres chez les espoirs.

Numéros 8 > Il s’agit d’un des bons coups réalisés par le SUA à l’intersaison. Arrivé en prêt de Montpellier, Martin Devergie a prolongé trois ans au club. Il sera l’atout puissance de cette troisième ligne. Il se partagera le poste avec Sam Nollet. Ce jeune joueur, qui s’était révélé en Top 14, doit franchir un cap cette saison pour espérer glaner une place de titulaire dans l’effectif de Bernard Goutta. Fotu Lokotui est également capable de dépanner à ce poste tout comme Antoine Erbani. L’espoir tonguien, Tomasi Fineanganofo devra quant à lui connaître un temps d’adaptation.

Troisième ligne aile > Il s’agit d’un poste particulièrement fourni au Sporting. En effet, plusieurs leaders s’y retrouvent. À commencer par le capitaine exemplaire Vincent Farré, et par l’enfant du pays de retour au club, Antoine Erbani. Arnaud Duputs continuera également d’amener sa science du plaquage mais aussi du grattage à l’effectif. Aussi, le surpuissant tonguien, Fotu Lokotui, bonne surprise de la saison dernière, tentera de confirmer en gardant sa place de titulaire indiscutable. Mais attention, plusieurs jeunes pourraient avoir leur chance. Matthieu Bonnet tout d’abord. Le jeune flanker a impressionné lors de la dernière saison. Et il se pourrait que Bernard Goutta compte de plus en plus sur lui dans les mois à venir. Quant à Julien Lebian, le capitaine des espoirs, et Valentin Gayraud, ils sont également pressentis pour intégrer l’effectif dans la saison.

Deuxième ligne > Il y a clairement deux places à prendre. Car aucun joueur ne part avec l’étiquette de titulaire indiscutable à ce poste. L’arrivée de l’expérimenté biarrot, Evan Olmstead, pourrait être l’un des bons coups du recrutement suaviste. Il retrouvera l’ancien international William Demotte dans la cage, ainsi que l’Anglais, Zak Farrance. Corentin Vernet devra quant à lui gagner en régularité et en discipline. C’est d’ailleurs le message envoyé par le club en le prolongeant d’une saison. Enfin, le SUA a misé sur un autre Anglais à ce poste. Joe Maksymiw. En provenance des Dragons, ce joueur n’a signé qu’une saison et espère se révéler à ce poste. Son profil longiligne sera en tout cas complémentaire avec les autres profils que compte l’équipe en deuxième ligne. Le jeune sud-africain Tyrone Rose devra quant à lui trouver du temps de jeu avec les espoirs avant d’espérer rejoindre l’effectif professionnel.

Piliers > Bernard Goutta a réalisé un gros coup en allant chercher à gauche le pilier des Saracens, Richard Barrington. L’expérimenté anglais, qui compte 211 matchs avec les "Sarries", fait figure d’homme de base pour ce SUA new-look. Mais il y aura une belle concurrence à ce poste. En effet, Florent Guion a réalisé une belle saison et aura forcément son mot à dire. Tout comme le jeune Hans Lombard-Buret. Ce dernier s’est illustré lors de ses entrées en jeu l’an passé. À tel point qu’il a gagné le droit de signer son premier contrat professionnel. Solide en mêlée, il devra néanmoins progresser ballon en main. Des espoirs pourraient également intervenir dans la rotation. Comme par exemple le solide pilier géorgien Mamuka Mstoiani, dont le manager dit le plus grand bien.

À droite de la mêlée, le Catalan a privilégié l’expérience en allant chercher le Montpelliérain, Malik Hamadache. Courtisé par Aix-en-Provence, il a finalement décidé de relever le challenge suaviste. Il sera en concurrence avec Walter Desmaison, auteur lui aussi d’une belle saison. Si Alex Burin devra gagner sa place, lui dont les coachs attendent beaucoup, Goutta a tenté un coup de poker en recrutant Théo Sauzaret. Pilier de Chambéry, passé par la formation usapiste, il tentera d’aller gagner sa place en Pro D2.

Talonneurs > Alors que l’on pouvait penser qu’il rejoindrait le Top 14, Loris Zarantonello a finalement accepté une prolongation d’une saison avec le SUA. Cadre de cet effectif malgré son jeune âge, il devra confirmer ses belles prestations l’an passé. Il sera en concurrence cette année encore avec Clément Martinez. Mais aussi avec l’international américain qui arrive de Toulon, Mike Sosene-Feagai. Enfin, l’espoir Gaël Doms devrait également rentrer dans la rotation.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Mathieu VICH
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?