Quel avenir pour les joueurs sans club ?

  • Quel avenir pour les joueurs sans club ?
    Quel avenir pour les joueurs sans club ? Icon Sport - Icon Sport
  • Le Palois, Alexandre Dumoulin, pourrait prendre sa retraite dans les prochains jours.
    Le Palois, Alexandre Dumoulin, pourrait prendre sa retraite dans les prochains jours. Icon Sport
Publié le

Depuis vendredi dernier, ils ne sont officiellement plus sous contrat avec un club professionnel. Ceux que l’on surnomme "les Chômeurs" peuvent encore rebondir au cours de l’été.

Jeudi dernier, à minuit, le marché des transferts s’est clôturé pour les clubs professionnels de Top 14 et Pro D2, à l’exception des promus et des participants au match d’accession. Dans le même temps, les contrats de la saison 2021-2022 sont arrivés à expiration. Plusieurs dizaines de joueurs n’ayant pas obtenu de prolongation ni trouvé de point de chute se retrouvent désormais officiellement sans engagement.

La liste "officieuse" et non exhaustive contient quelques joueurs de renom et des éléments confirmés : on retrouve James Hart (30 ans), Brieuc Plessis-Couillaud (28 ans), Steevy Cerqueira (28 ans), Pierre Tournebize (23 ans), Tudor Stroë (28 ans), Ramiro Herrera (33 ans), Misha Nariashvili (32 ans), Alexandre Dumoulin (32 ans), Leone Nakarawa (34 ans), Davit Kubriashvili (36 ans) ou encore Manuel Ordas (24 ans).

Certains ont pourtant animé le marché depuis le début de l’année : le vétéran fidjien Leone Nakarawa, non conservé par le RCT après une saison passée dans le Var, a ainsi été approché par de nombreux clubs outre-Manche, ces derniers mois. Sans parvenir, encore, à trouver de nouveau challenge, la faute principalement à des interrogations sur l’état physique de l’ancien Racingman. Son nom continue cependant de circuler sur le marché français et sa situation pourrait rapidement se débloquer.

Dumoulin vers la retraite ?

Le passage au statut de "chômeur" pourrait paradoxalement permettre à certains de voir leur situation se débloquer. Car si les clubs n’ont plus le droit qu’à deux joueurs additionnels pour compléter leur effectif, les éléments sans club n’entrent pas dans cette comptabilité. À compter du 15 juillet, leur recrutement pourra s’opérer sans limite de nombre. Le demi de mêlée irlandais du BO James Hart pourrait rapidement rebondir en Pro D2.

Pour ceux qui ne trouveraient pas de projet à la hauteur de leurs attentes, en Pro D2 ou en Nationale, la perspective d’un contrat de joker médical restera une source d’espoir : s’ils n’ont pas trouvé leur bonheur dans les prochaines semaines, des joueurs du calibre de Ramiro Herrera, Misha Nariashvili, qui avait été en contacts avec Bayonne cette saison, ou encore Davit Kubriashvili, qui plus est à un poste aussi stratégique que pilier, en l’occurrence, devraient se voir offrir des opportunités. Idem pour l’ouvreur-buteur de Bayonne Manuel Ordas, qui avait également suscité de l’intérêt en Pro D2 ces derniers mois.

Pour les plus âgés, la question de la retraite risque de se poser. On pense tout particulièrement à Alexandre Dumoulin. Pour l’ancien centre international, non conservé par la Section paloise, il avait un temps été question d’un retour à Bourgoin-Jallieu, son club formateur. Cette piste n’étant plus d’actualité, l’hypothèse d’un arrêt de carrière a gagné en probabilité ces derniers jours. Comme chaque été, le devenir des joueurs sans club animera l’actualité du marché des transferts dans les jours et les semaines à venir.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Vincent BISSONNET
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?