Top 14 - Rentrée studieuse pour le Rugby club toulonnais

  • Pierre Mignoni et Franck Azema, respectivement directeur du rugby et manager du RCT.
    Pierre Mignoni et Franck Azema, respectivement directeur du rugby et manager du RCT. Icon Sport
Publié le

L’organigramme varois a présenté, mardi, son nouveau directeur du rugby, son recrutement et les nouveaux axes de son projet qui doit ramener le club au sommet.

Fini les vacances, place aux annonces. Tout sourire Lemaître, Emmanuelli, Mignoni et Azéma ont lancé un nouveau plan portant sur les cinq prochaines saisons. Il doit faire de Toulon « un club sans équivalent dans l’hexagone et au-delà. »

Pour mener ce programme, le propriétaire du RCT a misé sur une « formule innovante » en associant Mignoni (directeur du rugby) et Azéma (manager de sportif). La collaboration soulève des questions. Les intéressés s’en amusent. Hormis l’assurance qu’ils soient « tous les deux sur le terrain », ils sont restés vagues sur leur fonctionnement. « Vous devez nous laisser du temps », a avoué Mignoni.

Chacun a mis en avant leur vision commune du rugby, et leur besoin d’être complémentaire pour redorer le blason et porter le « RCT Passion ». Ce projet doit mailler le territoire et tisser des liens avec les clubs du sud-est : « Mon rôle ne fonctionnera qu’avec Franck, assure « Pierrot ». On veut être dans le lien et le partage. » Les objectifs du boss du RCT sont clairs : « Le top 6 est le minimum. Les quatre premiers, c’est mieux. Puis, on va bien finir par gagner une fois la Challenge (rires). »

Bernard Lemaître ne lésine pas sur les moyens

Si une grande partie du recrutement était connue (Priso, Baubigny, Tanguy, Paillaugue, West, Rabut, Waisea, Sinzelle), Azéma a annoncé le remplaçant d’Etzebeth : Sitaleki Timani s’est engagé jusqu’en 2024. « Un joueur de très haut niveau » selon Mignoni.

Dans sa valise, l’ex-manager du LOU avait aussi une surprise : « Basta sera présent à la reprise. On a envie de l’aider pour qu’il puisse rejouer. Si on le fait, avec son accord, ça sera bon pour l’institution. Ça sera au poste de n°8. » Selon nos informations, le club ne s’interdit pas une opportunité de marché au poste de troisième ligne.

« Pour offrir plus de temps aux joueurs, de précision, d’énergie et de grinta, dans le marathon du Top 14 », dixit Azéma, Toulon a renforcé son staff. Cédric Béal (manager des Espoirs), Ryan McIlroy (Data Scientist Espoirs), Richie Gray (consultant « attitude aux contacts »), Romain Poite (arbitrage), Sébastien Bourdin (directeur de la performance), Pierre Dantin (consultant haute performance), Sandrine Agricole (kinésithérapeute) rejoignent la Rade.

Ces éléments interviendront également sur les catégories de jeunes. « J’ai sélectionné les meilleurs pour le sportif, l’administration du club, et la formation », s’est enorgueilli Lemaître. Après avoir raté ses objectifs lors des deux précédents exercices, Toulon se veut revanchard.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Mathias Merlo
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?