Régionale 1 - Du Bazacle à Daniel-Faucher

  • Le Tec, ici lors d’un match de championnat face à l’entente Saint-Jory-Bruguières dans son stade historique du Bazacle, va déménager cet été.
    Le Tec, ici lors d’un match de championnat face à l’entente Saint-Jory-Bruguières dans son stade historique du Bazacle, va déménager cet été. DDM - VALENTINE CHAPUIS
Publié le

Régionale 1 L’enceinte du Bazacle ne répondant plus aux normes, le TEC va désormais évoluer sur les installations universitaires de Daniel-Faucher.

En huitième de finale de Promotion Honneur de la Ligue Occitanie, le 17 avril, le Toulouse EC a eu pour hôte la formation héraultaise de Poussan. Défaits 22 à 16, les Toulousains ont ainsi mis un terme à leur exercice 2022. Si le groupe senior se retrouvait au repos forcé, la saison était loin d’être close pour le comité directeur téciste. En coulisses, les dirigeants, dont le coprésident Philippe Bapt, avaient à gérer un dossier particulièrement complexe : trouver une enceinte sportive pouvant accueillir l’ensemble des licenciés. Rappelons qu’au mois de décembre 2021, le club a reçu un pli de la Ligue affirmant que l’enceinte historique du Bazacle ne répondait plus aux normes du cahier des charges imposées par les institutions compétentes. En résumé, le Tec ne pouvait plus accueillir de rencontres officielles. Tout au long de cette précédente saison, le club a bénéficié d’une dérogation. En revanche, pour la saison à venir, les Jaune et Noir pouvaient être considérés comme des «sans domicile fixe» du rugby toulousain. Dur pour ses quatre cents licenciés et son école de rugby labellisée.

Entraînements au Bazacle, matchs à Daniel-Faucher

Homme de dossier, Philippe Bapt a finalement trouvé une solution avec la collaboration des élus de la ville. En 2023, le Bazacle accueillera les entraînements de la totalité des licenciés. Quant aux rencontres officielles, elle auront pour cadre le stade universitaire de Daniel-Faucher. Naguère gîte du Toulouse UC (des années 50 jusqu’en 2001 et la catastrophe d’AZF), Daniel-Faucher est désormais un stade flambant neuf qui a été relooké et inauguré en février 2022. Le coprésident avoue être vraiment soulagé : «Après le mois d’avril, je ne vous cache pas que par moment, nous avons eu du mal à trouver le sommeil. Comment préparer une saison en ne sachant pas où nos équipes allaient s’entraîner et jouer ? Nous avons trouvé une solution, ce qui nous enlève une sacrée épine du pied. Nous sommes heureux de disposer du Bazacle pour les entraînements. Dans un sens, nous ne quittons pas vraiment notre site historique. Les matchs vont se disputer pour la totalité des équipes à Daniel-Faucher, un stade qui se trouve à dix minutes en voiture du Bazacle, ce qui ne nous pénalise pas vraiment. Rappelons aussi que Daniel-Faucher jouxte le Stadium de Toulouse. Le dimanche, quand le TFC jouera à domicile, nous avons demandé par anticipation à la Ligue d’évoluer à l’extérieur.

Après avoir résolu ce dossier complexe, l’ensemble du club se consacre désormais au volet sportif. Pour les seniors, l’encadrement a donné rendez-vous au cœur du mois d’août pour les premiers galops. Quant à la prochaine saison, l’équipe fanion évoluera dans la toute nouvelle Régionale 1. Une compétition qu’elle va donc découvrir dans sa nouvelle enceinte.

Date de création : 1958

Nombre de licenciés : 430

Plus haut niveau atteint : Fédérale 3 (1985-1988)

Palmarès : champion des Pyrénées Honneur (1985), Première Série (2015), réserves Honneur (1981), réserves Promotion Honneur (2018), réserves Première Série (1977), réserves Troisième Série (2003) ; vainqueur de la Coupe des Pyrénées Honneur (2009)

Budget : 65 000 €

Parcours 2021-2022 : Promotion Honneur, 2e de la poule 2 Occitanie, huitième de finaliste d’Occitanie (battu par Poussan), finaliste du Bouclier du Terroir (battu par Saint-Jory-Bruguières)

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?