Revue de l'élite : Waisea a surnagé

  • Le centre parisien Waisea a éclaboussé la saison 2021-2022 de son talent.
    Le centre parisien Waisea a éclaboussé la saison 2021-2022 de son talent. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Son club est resté loin des phases finales mais sans lui, le bilan parisien aurait été plus décevant encore.

Nous aimons cette idée que le premier de notre revue n’appartienne pas forcément à une équipe dominatrice. Waisea Nayacalevu Vudrivudriwalu, l’homme aux trois identités, évolue au Stade français, une équipe ambitieuse qui est restée engluée dans le marécage du milieu de tableau. Le centre international fidjien a donc doublement du mérite. Il n’a pas été porté par un collectif conquérant, ce fut plutôt le contraire. Il a même donné l’impression de porter Paris sur ses épaules qui ne sont pas frêles, il est vrai. Il a joué ving-et-un matchs, dont vingt comme titulaire (alors qu’il a joué les tests internationaux à l’automne).

Il vient de terminer sa neuvième saison et de dépasser le cap des deux cents matchs sous le maillot rose. Il était déjà là en 2015 quand le club a gagné son dernier Bouclier de Brennus (associé au centre à… Jonathan Danty). Il a aussi gagné un Challenge européen en 2017.

Waisea n’a peut-être pas la notoriété qu’il mérite, son nom n’étant pas associé à d’énormes exploits. Mais les initiés savent tout ce que le Stade français lui doit. Il est le prototype du centre aux moyens physiques hors du commun et capable de faire jouer après lui. Sa capacité à réussir des passes après-contact est tout simplement incroyable.

Une performance nous reste en mémoire : la victoire à Toulouse, au Stadium le 11 février (29-28) dont il fut l’artisan principal. Le 2 janvier, il avait aussi livré une performance terrible à domicile contre Perpignan dans un match moins prestigieux. Les supporteurs se sont gavés de ses exploits comme des secrets trop bien gardés. L’an prochain, ils ne seront que des souvenirs puisque Waisea a signé à Toulon.

Le classement complet :

1. Nayacalevu WAISEA

2. Jonathan DANTY

3. Jan SERFONTEIN

4. Vilimoni BOTITU

5. Ulupano SEUTENI

6. Duncan PAIA'AUA

7. Tumua MANU

8. George MOALA

9. Gaël FICKOU

10. Yoram MOEFANA

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?