Fédérale 2 - Rugby Club Pays de Saint-Yrieix, un club pas comme les autres

  • Le staff arédien piaffe d’impatience sur la ligne de départ avec, de gauche à droite, Loïc Cadieu (entraîneur des avants), Sébastien Danovaro (manager) et Damien Samblat (coentraîneur de la réserve). Sans oublier Nicolas Floirat (coentraîneur de la réserve) et Sébastien Redon (préparateur physique), absents de la photo.
    Le staff arédien piaffe d’impatience sur la ligne de départ avec, de gauche à droite, Loïc Cadieu (entraîneur des avants), Sébastien Danovaro (manager) et Damien Samblat (coentraîneur de la réserve). Sans oublier Nicolas Floirat (coentraîneur de la réserve) et Sébastien Redon (préparateur physique), absents de la photo. NR
Publié le

Dirigé par un nouvel encadrement sportif, le RCPSY veut conserver l’esprit de combat inscrit dans ses gènes.

Un club « pas comme les autres ». La boutade, devenue culte d’un des présidents fondateurs du Club Pays de Saint-Yrieix, fait toujours école et s’exprime une nouvelle fois par la volonté de faire peau neuve en matière d’encadrement technique. Avec l’arrêt pour raisons professionnelles de leurs entraîneurs Pascal Desson et Laurent Satanastaso, les responsables du club arédien ont persuadé Sébastien Danovaro de venir collaborer.

Technicien bien connu qui a participé à la montée en Nationale 2 des Rouge et Bleu de Limoges, Danovaro met donc le cap sur le stade Albert-Bordes. Dans sa nouvelle mission, il sera épaulé au niveau du pack par un autre Corrézien, Loïc Cadieu, l’équipe B est, elle, placée sous la responsabilité de Nicolas Floirat et Damien Samblat, deux anciens joueurs qui ont été formés au club. Cette nouvelle équipe d’entraîneurs travaillant de concert sera assistée par Sébastien Redon en charge de la préparation physique et qui devrait avoir une double casquette.

Attirer des valeurs ajoutées

Issu d’une famille de joueurs et ayant lui-même dans sa jeunesse porté les couleurs de Toulouse, Loïc Cadieu s’est inscrit sans hésitation dans ce projet : « Je suis attaché au rugby prôné par cette école arédienne, c’est ce qui me rapproche de Sébastien (Danovaro, N.D.L.R.) que je connais de longue date. J’ai aussi joué à Tulle et à Uzerche. Je connais donc bien le club de Saint-Yrieix. Quand les dirigeants m’ont contacté, je ne pouvais plus mettre un maillot le dimanche. J’ai donc accepté, diplôme en poche, de devenir entraîneur au même titre que Nicolas et Damien et sous la conduite de Sébastien. C’est un quatuor et même un quintet qui va travailler pour le meilleur de la saison à venir. »

Depuis plus de dix ans et depuis la division Honneur, Franck Izidi, l’un des coprésidents, et les siens se sont attachés à consolider la structure, « en regroupant les clubs alentour dans une école de rugby (l’ORC’S), qui nous permet d’avoir un vivier de jeunes même s’il est nécessaire comme partout d’attirer quelques valeurs ajoutées venues de niveau supérieur parfois mais aussi de donner la chance à des jeunes issus de clubs voisins ou plus lointains, et même d’Afrique. Le changement de staff nous incite une fois de plus à aller de l’avant pour maintenir le rugby arédien en division nationale au meilleur classement possible. Chaque saison renouvelle les difficultés mais aiguise aussi l’envie de faire plus que la saison précédente. Depuis quelques semaines, nous avons travaillé à conserver nos joueurs et à fortifier le groupe. Difficile et perpétuelle tâche mais nous sommes encouragés par le retour d’anciens qui portent toujours les couleurs du RCPSY dans leur cœur. »

Toujours présent en Fédérale, le rugby arédien se lance donc dans une nouvelle aventure persuadé qu’il reste à voir de beaux matchs sur le terrain d’Albert-Bordes, dans l’espoir aussi que le public reviendra nombreux soutenir les siens. C’est le souhait que formulent joueurs et les dirigeants pour ce club « pas comme les autres ».

Le Rugby Club Pays de Saint-Yrieix en chiffres

Date de création : 1906
Nombre de licenciés : 220
Plus haut niveau atteint : Deuxième Division (années 80 et 90)
Palmarès : champion du Limousin Honneur (2013), Première Série (2005)
Budget : 280 000 €
Parcours 2021-2022 : Fédérale 2, 11e de la poule 8, maintenu

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Par Gérard PIFFETEAU (avec Alain BRACHET)
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?