Impact avec le Diable

  • La défaite contre Warrington lors du Magic Weekend a laissé beaucoup de regrets chez les Dragons Catalans de Sam Tomkins. Ceux-ci voudront impérativement rebondir à Salford ce dimanche pour recoller au top 2.
    La défaite contre Warrington lors du Magic Weekend a laissé beaucoup de regrets chez les Dragons Catalans de Sam Tomkins. Ceux-ci voudront impérativement rebondir à Salford ce dimanche pour recoller au top 2. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Si le Magic Weekend n’a pas été synonyme de résultats satisfaisants pour les Dragons, leur confrontation face aux Salford Red Devils est l’occasion de se remettre dans le droit chemin. Le top 2 est toujours d’actualité.

Une semaine après le 36-10 ramené de Newcastle contre Warrington, les Dragons Catalans sont de retour en Angleterre. Direction l’antre des Diables Rouges de Salford ce dimanche (16 heures) pour une équipe qui a glissé à la quatrième place et qui ambitionne toujours de rejoindre le top 2 synonyme d’accès direct à la demi-finale à domicile.
En perdant au Magic Weekend, les Dracs ont perdu deux points précieux qu’ils entendent rattraper ce dimanche. « En sport, on a cette chance de pouvoir rebondir. L’occasion nous est donnée de le faire à Salford face à une belle équipe qui rivalise avec tout le monde et qui joue sa qualification tous les dimanches », a réagi l’ailier Fouad Yaha. À ses côtés, le talonneur Alrix Da Costa va plus loin : « On s’est manqué à Newcastle, on est tous passé à côté et il faut réagir en équipe dès dimanche. Le top 2 est à ce prix de toute façon. Steve (McNamara) attend de nous que l’on joue comme une équipe du top 2 et ce n’est pas le cas en ce moment. À nous de répondre. »
Amputés par neuf forfaits dimanche dernier, les Dragons Catalans récupéreront Sam Kasiano qui a purgé sa suspension. Julian Bousquet et Dean Whare quittent une infirmerie qui vient de rejoindre Benjamin Garcia dont l’oreille a été recousue à l’hôpital de Newcastle dimanche dernier (20 points). « Ça fait râler d’avoir perdu avec tous ces jeunes le week-end dernier. On va encore dire qu’on a perdu à cause de tous ces forfaits. Il faut le faire ce week-end et montrer que l’effectif est complet et que peu importe qui entre et qui sort, le rendement est le même », rappelle Alrix Da Costa. Le joueur, qui vient de prolonger de deux ans son avenir en sang et or, gonfle son temps de jeu en l’absence du titulaire, Micky McIlorum qui est suspendu.
Les nombreux forfaits qui perturbent les rotations depuis trois semaines ont nécessité le rappel des joueurs qui étaient prêtés en Championship. Le deuxième ligne Corentin Le Cam apprécie le moment. « On nous a demandé de revenir au cas où et j’ai eu cette chance de me retrouver à Newcastle. Les entraîneurs étaient assez contents de moi dans l’ensemble, même si je dois améliorer ma défense et ma vitesse. Je n’ai pas joué à mon poste de deuxième ligne, mais peu importe, au milieu ou deuxième, je me tiens prêt quand le coach fait appel à moi et j’essaie de donner le meilleur pour l’équipe. »


« Le top 2 n’est pas mort »

 

Steve McNamara et les Dragons Catalans ont encore neuf échéances devant eux, d’ici la fin de la phase régulière. Il n’y a donc plus de temps à perdre pour une équipe bien placée pour se qualifier, mais qui vise plus haut en fonction de l’effectif dont dispose l’entraîneur et des moyens que le club a mis en œuvre. « Le top 2 n’est pas mort, on y croit et on existe. Ça se jouera entre Wigan, Huddersfield et nous. On sort d’une contre-performance et on fera en sorte qu’il n’y en ait plus. En tout cas, il ne faut plus manquer les entames comme nous l’avons fait dimanche dernier », conclut l’entraîneur assistant Thomas Bosc qui a passé sa semaine de travail à étudier les failles et le jeu des Diables Rouges. « Ils tournent mieux en ce moment qu’en début de saison. C’est complet et ils sont en course pour les play-offs. À nous de faire ce qu’il faut. » La balle est dans le camp des Dragons Catalans qui n’ont plus de jokers à griller.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Bruno Onteniente
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?