Johan Deysel (capitaine de la Namibie) : « C’était exceptionnel ! »

  • Johan Deysel, le joueur de Colomiers, sera le capitaine de la Namibie au Mondial 2023 en France.
    Johan Deysel, le joueur de Colomiers, sera le capitaine de la Namibie au Mondial 2023 en France. Midi Libre - ALEXPRESS
Publié le

Le centre exprime toute la fierté et le soulagement suite à la qualification de son pays. Il se projette sur la poule A, où il va retrouver la France, qu’il connaît bien, et la Nouvelle-Zélande, avec qui il a de très bons souvenirs…

Pouvez-vous nous raconter ce tournoi que vous avez remporté avec la Namibie ?


J’étais dans l’équipe pour participer au premier match. Mais la nuit d’avant, j’ai dû rentrer à Toulouse car nous attendions un enfant avec ma femme. Je n’ai pas pu jouer la rencontre mais je suis revenu pour jouer la demi-finale contre le Zimbabwe et la finale contre le Kenya.

Ces dernières semaines furent chargées en émotion pour vous…


C’était exceptionnel ! Tout s’est passé en deux semaines. La naissance de notre enfant et la qualification pour la Coupe du monde.

Vous n’avez jamais semblé inquiétés lors de ce tournoi. Est-ce que c’était le cas ?


Nous savons que nous avons une bonne équipe. Mais les sélections africaines ont énormément progressé. Donc nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. Le Zimbabwe et le Kenya ont participé à de gros tournois en Afrique du Sud. Et on a pu voir qu’ils étaient très bons. On a dû s’employer à jouer le mieux possible pour nous assurer la victoire.

Malgré votre supériorité supposée, vous avez tenu à rester très appliqués…


Oui parce que les nouvelles règles permettent à un plus grand nombre de joueurs de représenter leur pays. Et le Zimbabwe a certains joueurs supplémentaires cette année qui n’y étaient pas avant. Ça les a beaucoup renforcés, notamment devant avec du poids. On a dû batailler pour les battre. Heureusement qu’on ne les a pas sous-estimés.

Cette qualification est le sommet de plusieurs années…


Oui, nous l’avons célébré comme il se doit. C’était beaucoup de stress parce que tu ne peux pas perdre le moindre match, sinon c’est fini. La pression était grande, mais par chance nous l’avons fait. C’était une belle soirée.

Lors du Mondial en France, vous retrouverez la poule A avec la France et la Nouvelle-Zélande…


C’est une poule très compétitive. On démarre avec l’Italie. Ça reste une nation du Tournoi des 6 Nations. C’est une belle sélection et un grand match pour nous. Ensuite, la France et la Nouvelle-Zélande sont deux des meilleures sélections au monde. Nous aurons à cœur de tout donner pour voir ce que ça donne, même si nous ne nous attendons pas à une victoire. Enfin, l’Uruguay est peut-être une équipe de notre calibre. On voudrait vraiment remporter un match.

Étant en France depuis quatre ans, comment percevez-vous le XV de France ?


J’ai une relation particulière avec cette sélection parce que je joue ici depuis un petit moment et je connais l’état d’esprit. Surtout, je me rends compte de l’ampleur qu’a pris cette équipe, qui a récemment remporté le Tournoi des 6 Nations. Les Français gagnent tout et d’ailleurs, sont premiers au classement World Rugby cette semaine. Je connais aussi certains joueurs tels que Yoram Moefana ou Gaëtan Barlot, qui ont réussi à intégrer la sélection et Paul Willemse, qui a vécu en Namibie. Affronter la France devant son public, ça va être quelque chose !

Quid des All Blacks ? Vous les aviez rencontrés lors du Mondial 2015, et vous aviez inscrit un essai qui est resté dans l’histoire de la Namibie…


Oui, très certainement. C’était même le plus grand moment de ma carrière. Les affronter et voir le haka de nouveau, c’est très excitant. Ce ne sera que la troisième fois que la Namibie et la Nouvelle-Zélande se rencontrent en Coupe du monde. On a hâte !

La perspective de disputer la Coupe du monde dans un an va-t-elle vous permettre de jouer plus libéré cette saison avec Colomiers ?


La pression de la qualification est passée. Maintenant que l’on est sûr de disputer le Mondial, je peux me concentrer sur la saison de Colomiers et sur la façon de m’améliorer. Je vais pouvoir en profiter pleinement. Cela sera aussi l’occasion de bien me préparer.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?