Régionale 1 - Meximieux-Dagneux, aller plus haut

  • Champions de la Ligue Aura, les joueurs de l’entente andinoise ont aussi remporté le bouclier du Terroir face à Culin mi-avril.
    Champions de la Ligue Aura, les joueurs de l’entente andinoise ont aussi remporté le bouclier du Terroir face à Culin mi-avril. NR
Publié le

En grandes difficultés avant la crise sanitaire, l’EMD (Entente Meximieux Dagneux Plaine de l'Ain) a retrouvé de l’allant grâce notamment à l’arrivée d’un nouveau staff. Promu, avec un nouveau président à sa tête, le club ne cache pas ses ambitions.

Depuis le 1er juillet, Meximieux-Dagneux a un nouveau président. Christophe Peter a succédé à Guy Guderzo. Le chef d’entreprise, tout près de venir au club il y a trois ans, a franchi le pas, pas seulement parce que son fils, Jonathan Peter, ancien président de Pont-d’Ain, actuellement en sommeil, évolue à Meximieux. « Je ne suis pas venu à reculons mais en courant, sourit le dirigeant. J’ai plus de temps qu’il y a trois ans et le projet était exceptionnellement bien travaillé et présenté. J’ai rencontré des gens extraordinaires comme Eric Blanc, Michel Regnault, Sébastien Roche, Franck Pin… Je suis venu pour les aider à structurer le club et à les aider dans leurs ambitions. » Elles sont doubles.

Dans la lignée des arrivées récentes de Damien Ballot comme manager général et de Laurent Martinez et Nicolas Cachet sur le banc des seniors, il s’agit de continuer de mettre les bonnes personnes aux bonnes places et d’aider le club de l’Ain à retrouver un peu de son lustre d’antan.

De nombreux retours au club

Après avoir évolué en Fédérale 3 au début des années 2010, le club a chuté jusqu’en Promotion Honneur. Pire, avant la Covid, l’équipe se débattait en fin de classement de la division. L’arrivée, à l’été 2020, de Laurent Martinez, l’ancien joueur de l’Asvel, du CSBJ ou encore de Givors, passé sur le banc des féminines du Réel XV (Genas-Pusignan), associé à l’arrière du CSBJ, Nicolas Cachet, a donné un nouveau souffle.

Bien sûr, sa première saison a été tronquée, mais cela n’a pas empêché les coachs de travailler. « Nous avons continué à nous entraîner, dans le respect des règles, le week-end quand il y avait le couvre-feu. On s’amusait, on jouait au ballon. Quand nous avons pu reprendre l’entraînement normalement, nous avons rappelé ceux qui ne venaient plus. Sébastien Roche, l’entraîneur de la réserve a rameuté un maximum de monde ! » Et les joueurs sont revenus, attirés par le CV du staff et un fonctionnement assumé. « Je travaille beaucoup à l’affect mais je ne fais pas de sentiment, souffle Laurent Martinez. Si je dois trancher, je tranche. »

Et ils ont bien fait. Début mai, à Vienne, l’équipe a décroché le bouclier de champion Aura Promotion Honneur. Promue en Régionale 1, elle ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Le recrutement, pour beaucoup des retours au club, est ambitieux. Une douzaine de joueurs viennent renforcer l’effectif pour seulement de deux départs. Au poste de troisième ligne centre, Thibaut Giordano, revient de Villars-les-Dombes pour combler le départ à la retraite du capitaine, Thibaut Terrible. « Le but n’est pas de couper les pattes de ceux qui sont là mais d’étoffer le groupe », conclut le coach, qui n’hésite pas à se projeter : « L’ambition est de se qualifier, voire plus… Nous ne voulons pas végéter en bas de classement et attendre un faux pas de nos adversaires. »

 

Entente Meximieux Dagneux Plaine de l’Ain en chiffres

Date de création : 1970
Nombre de licenciés : 300
Plus haut niveau atteint : Deuxième division
Palmarès : champion de France Promotion Honneur (1997) ; champion Auvergne-Rhône-Alpes Promotion Honneur (2022) ; champion du Lyonnais Honneur (1974, 2010), Deuxième Série (1971), réserves Honneur (1976)
Budget : 270 000 €
Parcours 2021-2022 : Promotion Honneur, 3e de la poule 2 Auvergne-Rhône-Alpes, champion de Ligue Aura, éliminé en huitièmes de finale du championnat de France par Naves. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Par Sébatien FIATTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?