XV de France - L’Afrique du Sud, dernière inconnue des Bleus de Galthié

  • La dernière rencontre entre les Bleus et l'Afrique du Sud remonte à novembre 2018.
    La dernière rencontre entre les Bleus et l'Afrique du Sud remonte à novembre 2018. Icon Sport
Publié le

À l’automne, l’équipe de France a rendez-vous avec l’Afrique du Sud, seule équipe qu’elle n’a pas encore affrontée sous l’ère Galthié.

L’équipe de France vient de réaliser une saison parfaite, doublant les grandes nations du Sud au classement World Rugby. Des résultats qui donnent envie de retrouver les Bleus au plus vite. L’impatience est d’autant plus grande que le programme de la tournée de novembre est alléchant, avec un premier rendez-vous face à l’Australie mais surtout un second test très attendu face à l’Afrique du Sud. Un choc qui va opposer les vainqueurs du dernier tournoi des 6 Nations aux champions du monde en titre, qui ont longtemps occupé cette première place du classement World Rugby depuis 2019 (à l’exception de quelques semaines en 2021 pendant lesquelles les All Blacks avaient repris la tête) avant d’être doublés par les Bleus la semaine dernière.

Ce rendez-vous face aux Springboks sera un véritable test pour les hommes de Fabien Galthié face à une équipe qui a déjà remporté trois fois la Coupe du monde, capable de gagner la série de tests face aux Lions Britanniques à l’été 2021 malgré un manque de repères puisqu’elle n’avait disputé qu’un match international face à la Géorgie depuis le mondial japonais. L’Afrique du Sud est surtout une équipe qui impose un rugby tellement physique qu’elle est capable de détruire les structures de ses adversaires, l’entraînant dans les cordes d’un corps à corps qu’elle domine. Ce défi physique est craint par toutes les nations du monde.

C’est aussi la perspective pour les Bleus d’affronter une équipe qu’elle n’a plus trouvée sur sa route depuis 2018. C’est l’occasion de terminer le tour du monde de leur préparation pour avoir de l’expérience face à toutes les nations majeures avant la Coupe du monde l’année prochaine. Avec un succès, les hommes de Fabien Galthié auront alors en tête qu’ils sont capables de battre n’importe quelle équipe de la planète. Et ça sera tout aussi important que d’être parvenus à se hisser à cette première place mondiale ne serait-ce que pour quelques jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?