Revue de l'élite - demi de mêlée : Lucu, comme un patron

  • Maxime Lucu est classé deuxième dans la revue de l'élite des demis de mêlée
    Maxime Lucu est classé deuxième dans la revue de l'élite des demis de mêlée Icon Sport - Hugo Pfeiffer
Publié le

Il fallait entendre son nom scandé par tout Chaban-Delmas après le barrage victorieux contre le Racing 92 pour se rendre compte de la popularité et de la place qu’a pris Maxime Lucu au sein de l’UBB et de ses supporters. Impérial dans son jeu au pied d’occupation ou dans l’exercice des tirs au but - il a notamment pris le relais de Matthieu Jalibert dans l’exercice des tirs au but à la suite de la blessure de l’ouvreur -, véritable maître à jouer et dépositaire du jeu voulu par Christophe Urios, Maxime Lucu a pris une autre dimension. Ce qui lui vaut les louanges de son manager : "Il m’impressionne par la régularité de ses matchs. C’est un mec énorme. Plus l’équipe est bonne, moins tu le vois. C’est une courroie de transmission essentielle. Il fera partie des joueurs importants pour l’année prochaine. Il a changé de statut à mes yeux."

Charles Ollivon et Maxime Lucu (France), face au Japon.
Charles Ollivon et Maxime Lucu (France), face au Japon. Icon Sport - Icon Sport

Et il n’y a pas qu’aux yeux de Christophe Urios que Maxime Lucu a changé de statut puisque le natif de Saint-Jean-de-Luz a connu ses premières sélections avec le XV de France de Fabien Galthié cette saison jusqu’à se voir confier les clés du jeu tricolore au Japon, en l’absence d’Antoine Dupont. Et en termes de demi de mêlée, le sélectionneur des Bleus s’y connaît peut-être mieux que personne…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?