Toeava entraîneur des espoirs de l'Aviron bayonnais ?

  • Toeava entraîneur des espoirs de l'Aviron bayonnais ?
    Toeava entraîneur des espoirs de l'Aviron bayonnais ? Icon Sport - Icon Sport
Publié le

À 37 ans, le néo-zélandais Isaia Toeava devrait mettre un terme à sa carrière. Mais son aventure à Bayonne est-elle vraiment terminée ?

Il va de soi que l’attaquant bayonnais Isaia Toeava, auteur de quelques très grands matchs sous les couleurs du club basque la saison dernière en Pro D2, aurait pu continuer à jouer au rugby un an de plus. Las, une ultime blessure aux ischio-jambiers, survenue en fin de saison dernière alors que les Ciel et Blanc ferraillaient en phases finales, devrait logiquement contraindre l’ancien All Black (36 sélections et 40 points inscrits sous le maillot noir de 2005 à 2011), aujourd’hui âgé de 37 ans, à raccrocher les crampons.

À ce titre, l’arrivée prochaine de l’ancien Rochelais Riko Buliruarua, Jiff de surcroît, devrait permettre aux dirigeants bayonnais de compenser en partie la perte de Toeava, l’un des attaquants les plus doués qui soient jamais passés en Top 14. Mais alors, l’aventure entre le Néo-Zélandais également passé par Clermont ou Toulon, et le club dirigé par Philippe Tayeb va-t-elle vraiment s’arrêter là ? C’est peu probable…

Lien entre formation et secteur pro

Selon nos informations, Isaia Toeava pourrait en effet intégrer cette saison l’encadrement technique des Espoirs bayonnais et assurer la transversalité entre la formation bayonnaise, florissante s’il en est, et le secteur professionnel du club basque. Au quotidien, l’ancien All Black devrait donc travailler en étroite collaboration avec Grégory Patat, nommé manager du club ciel et blanc après le départ de Yannick Bru (Sharks) et le bras droit de celui-ci, Jean-Frédéric Dubois (Dax). Pour rappel, ce sont Gerard Fraser (entraîneur des trois-quarts) et Joël Rey (en charge des avants) qui épauleront Grégory Patat sur l’effectif professionnel, cette saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?