Le SUA préparé à la sauce catalane

  • Bernard Goutta.
    Bernard Goutta. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Agenais ont repris le chemin de l’entraînement le 20 juin. Un mois plus tard, sous l’impulsion de l’ex-trio d’usapistes Goutta-Edmonds-Loustau, les Lot-et-Garonnais sont dans les clous.

Ça ne rigole pas du côté d’Armandie. Bernard Goutta avait promis que ses joueurs allaient souffrir lors de cette intersaison, il n’avait pas menti. Heureusement, quasiment tous avaient joué le jeu en se préparant de leur côté durant les semaines de repos. Ce qui a permis de rentrer rapidement dans le vif du sujet. Sous un temps caniculaire, voilà à peu près un mois que les Lot-et-Garonnais s’entraînent. "Grâce à ces neuf semaines, Agen n’a jamais eu autant de temps pour se préparer", soufflait d’ailleurs le manager.

Ce sont d’abord les joueurs qui étaient là l’an dernier qui ont repris le chemin d’Armandie le 20 juin. Le 1er juillet, quelques recrues sont arrivées. Théo Belan, Malik Hamadache, Antoine Erbani, Baptiste Lafond et Théo Sauzaret ont alors eu une semaine pour se mettre au niveau des autres pendant que ces derniers soufflaient. Une semaine durant laquelle Evan Olmstead et Joe Maksymiw ont rejoint aussi le groupe

Et finalement, tout ce petit monde s’est vraiment retrouvé le 11 juillet pour démarrer ensemble ce long chemin avant le déplacement à Provence Rugby, le 26 août. Manquent à l’appel cinq joueurs pour l’heure. Mike Sosene-Feagai (Etats-Unis) et Sonatane Takulua (Tonga) sont en sélection. Tout comme les jeunes français moins de 20 ans Jefferson-Lee Joseph et Emile Dayral. Ces quatre éléments devraient arriver fin juillet voire début août. Enfin, l’Anglais Richard Barrington devrait poser ses valises dans les prochains jours dans le Lot-et-Garonne. Il était encore en vacances car les Saracens ont terminé le championnat sur le tard.

Garder de la fraîcheur

Du côté du terrain d’entraînement, il y a une grosse intensité. C’est certain. Il suffit d’en discuter avec les supporters présents (presque) tous les jours pour s’en apercevoir. "Ça charbonne à l’entraînement. Avec Bernard Goutta, c’est un commando de l’armée", nous glisse-t-on. Effectivement, les joueurs sont dans le dur. Mais il faudra au moins cela pour espérer commencer le championnat en boulet de canon. Il sera aussi vital de tenir lors de ce marathon qu’est le Pro D2. Pour ce faire, Ludovic Loustau a concocté un programme aux petits oignons à ses joueurs. Le but restant néanmoins de "travailler sur de la fraîcheur continuellement".

C’est d’ailleurs pour cela qu’après deux semaines, les joueurs ont été mis au repos une semaine. Si la canicule n’aide pas, les sourires sont en tout cas là lors de cette seconde partie de la préparation. Celle-ci va amener le groupe suaviste, dans trois semaines, au premier match amical, à Béziers, le 10 août. Entre-temps aura eu lieu un stage de cohésion à Font-Romeu. Le 18 août, les Agenais se testeront une seconde fois à Soyaux-Angoulême. En attendant, ce qui est certain, c’est que sous l’impulsion des anciens compères catalans, Ludovic Loustau, Manny Edmonds et Bernard Goutta, la rigueur est de mise à Armandie. Cette fois-ci, il est hors de question de se mettre en difficulté dès le début du championnat. Agen a un blason à redorer cette année.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Mathieu Vich
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?