Top 14 - Clermont veut travailler plus pour gagner plus

  • Si Simone, Naqalevu et Penaud manquaient à l’appel, le reste du groupe s’est retrouvé pour lancer un nouveau cycle.
    Si Simone, Naqalevu et Penaud manquaient à l’appel, le reste du groupe s’est retrouvé pour lancer un nouveau cycle. - Aurélien Perrin
Publié le

Les Clermontois reprenaient le chemin de l’entraînement cette semaine, pour mettre en application les nouveaux mantras de Jono Gibbes : travail et rigueur.

Ses cris ont tapé aussi fort que la chaleur. Ce mardi, Jared Payne, le nouvel entraîneur de la défense, animait ses premières séances dans la fournaise auvergnate. Au complexe sportif des Gravanches, à Clermont-Ferrand, l’ancien Ulsterman haranguait ses joueurs en anglais et leur donnait des consignes directes et franches. Payne est ici pour cela. Venu redonner une défense d’envergure aux Jaunards, l’entraîneur irlandais est le symbole du changement d’ère de l’ASM.

Dix joueurs sont partis, huit sont arrivés et le club tout entier a tourné la glorieuse page des années 2010. Au menu de cette semaine de rentrée, la volonté de travailler fort. Lundi, l’ensemble du groupe a eu droit, comme le reste de la semaine, à des entraînements dès 6 h 30. Au programme, du travail, du travail et encore du travail. C’est l’obsession de Jono Gibbes. Pour la deuxième année de son mandat auvergnat, le manager néo-zélandais a donné le ton pour le début de la reprise. « Tout le monde a des objectifs, maintenant il va falloir travailler fort pour les réaliser. » Devant ses joueurs, le patron des Jaunards a accentué sur ce nouveau Clermont, plus stakhanoviste.

Mardi, devant une centaine de supporters, le staff pouvait compter sur presque l’intégralité de son effectif. George Moala et Peceli Yato se sont notamment entraînés à part et sont en phase de reprise. Seuls manquaient à l’appel les espoirs retenus chez les Bleuets (Jauneau, Tixeront, Boudou, M’Foudi), Damian Penaud, Apisai Naqalevu et Irae Simone. L’ailier français prend quelques jours de repos après la tournée japonaise et le centre fidjien doit encore se soigner. Naqalevu s’est fait réopérer à un bras après une fracture subie en mars dernier. Sa participation au premier match face au Stade français est fortement compromise.

Un héritage à consolider

Pour la recrue phare de l’intersaison, deux facteurs bloquent l’arrivée de Simone. Une attente d’un visa, dans un premier temps, et celle du groupe australien pour le Rugby Championship. Le centre est dans les petits papiers de Dave Rennie et pourrait enfiler le maillot doré dès le 6 août, pour le début de la compétition face à l’Argentine. Les Clermontois sont eux attendus à Tignes la semaine prochaine pour intensifier une préparation démarrée tambours battants. Doté d’un nouveau préparateur physique et de nouveaux membres dans son staff, à l’image de Julien Ledevedec pour la touche, l’ASM veut développer sa nouvelle charnière et à nouveau frapper fort en Top 14.

Arrivé casquette à l’envers et sac à dos de ses nouvelles couleurs, Anthony Belleau doit incarner la renaissance du monstre clermontois. Les cheveux mouillés par une séance sous le cagnard auvergnat, l’ouvreur a été chaudement accueilli par le staff. « Je pense que l’excitation d’être ici me tient à flot parce que ce début de préparation est vraiment dur. On a commencé très tôt les matins, il fait très chaud, on sait que ces premières semaines vont être intenses mais plus on se préparera, mieux on lancera notre saison », expliquait l’ancien Toulonnais, bien conscient d’endosser un numéro légendaire dans l’histoire du club auvergnat.

« En voyant tous les ouvreurs qui sont passés ici, cela ne peut être que motivant. À 26 ans, j’avais envie de sortir de ma zone de confort et de réaliser un bon challenge en venant à Clermont. » Pour laisser une trace indélébile de leur passage, Anthony Belleau et ses nouveaux coéquipiers vont baisser la tête et s’acharner à la tâche. Précepte ancestral mais diablement efficace.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Clément Labonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?