Fédérale 3 - Sète, une saison exceptionnelle

  • Les Sétois ont perdu un seul match cette saison, et sans doute le plus important, celui de la finale. Les Héraultais ont terminé la dernière saison avec le plein de regrets.
    Les Sétois ont perdu un seul match cette saison, et sans doute le plus important, celui de la finale. Les Héraultais ont terminé la dernière saison avec le plein de regrets. Photo RC Sète MC Raynal
Publié le

2022 a été marquée par le gain du bouclier du Terroir, le titre en Occitanie et une promotion. Le seul regret : la finale du championnat de France manquée face aux Béarnais de Sévignacq.

Dans l’Ile Singulière, les poteaux de rugby ont tardé à pousser. Il est vrai que la culture sportive sétoise est naturellement portée vers le ballon rond, le volley-ball, le water-polo et les joutes. Désormais, il faudra ajouter le ballon ovale puisque au cours de cette saison 2022, l’équipe fanion sétoise a brillamment obtenu son billet pour la Fédérale 3. Pour la première fois de leur histoire, les Sétois joueront dans une compétition fédérale, une belle récompense pour le corps dirigeant qui attendait cette accession depuis la saison 2018, année du titre régional Honneur conquis dans l’ancien comité du Languedoc.

Privés d’accession en 2018 pour des raisons administratives, victimes de la crise sanitaire en 2020 et 2021, les Sétois n’ont pas laissé passer l’occasion en 2022. Ils ont tout d’abord rempli les exigences du cahier des charges fédéral. Sportivement lors de la phase de classement, les joueurs du duo Liebenberg-Ruiz ont réalisé un sans-faute en poule. Les adversaires Sigean-la Nouvelle, le Foyer laïque du Haut-Vernet, Saint-Gilles, Bédarieux, les Plages D’Orb et l’Avenir bleu et blanc sont tous retournés aux vestiaires bredouilles.

Un parcours sans la moindre rature ponctué par une première place synonyme d’accession pour la Fédérale 3. Une fois l’accession en poche, les Héraultais ont souhaité donner un peu plus de relief à leur saison en ajoutant un bouclier sur leur blason. En avril, ils ont conquis celui du Terroir après avoir pris le meilleur sur l’Avenir bleu et blanc (10-6). Le 15 mai à Aussillon, ils ont soulevé celui d’Occitanie après avoir connu quelques sueurs froides face aux Commingeois de Cazères-Fousseret. À l’ultime minute, l’ailier Gimeno a achevé sa course en bout de ligne. Pour un petit point d’avance, Sète était sacré (13-12).

Vingt-deux matchs, vingt et une victoires

Après la promotion en Fédérale 3, le double sacre en Terroir et Occitanie, la perspective du titre national a animé l’ensemble du groupe, des dirigeants, encadrement et supporters. Le 26 juin à Saverdun, la finale face à Sévignacq devait être le moment le plus fort de la jeune histoire du club. Après vingt et une rencontres sans défaite, le vingt-deuxième match de la saison, fut finalement un rendez-vous manqué.

Les Sétois sont passés à côté du sujet et laissant le bouclier à Sévignacq (19-6). « Ce n’était pas notre jour, peste Alexandre Ruiz. Notre ouvreur et buteur titulaire, Mouss Amakrane est suspendu. On manque douze points au pied. Un pilier se blesse à l’échauffement. En début de rencontre, notre droitier, Maxime Chabardès se fait une déchirure au mollet. Ensuite, on a déjoué. C’est dommage de faire notre plus mauvais match, le jour de la finale. » Quoi qu’il en soit, la saison a été exceptionnelle. Désormais, on sait que du côté de l’Ile Singulière, on joue désormais au rugby et ce avec un certain succès. Maintenant place à la Fédérale 3 !

Le Rugby Club Sète XV en chiffres : 

Date de création : 2013
Plus haut niveau atteint : Fédérale 3
Palmarès : champion Occitanie Honneur (2022) ; champion du Languedoc Honneur (2018), Promotion Honneur (2017), Première Série (2016) ; vainqueur du bouclier du Terroir Hérault Honneur (2022). 
Budget : 68 000 €
Parcours 2021-2022 : Honneur, 1er de la poule 1 Occitanie, champion de Ligue, vainqueur du bouclier du Terroir (Hérault), finaliste du championnat de France, promu. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?