Pro D2 - Charlie Francoz à la relance avec le Biarritz olympique

  • Charlie Francoz s'est engagé pour deux saisons au Biarritz olympique.
    Charlie Francoz s'est engagé pour deux saisons au Biarritz olympique. Icon Sport
Publié le

Propulsé très tôt dans le grand bain du monde professionnel, le Parisien vient chercher du temps de jeu au Pays basque, pour se relancer.

C’est à l’hiver dernier que Charlie Francoz (24 ans) a dit oui au Biarritz olympique, avec qui il s’est alors engagé pour deux ans. À l’époque, le club rouge et blanc, ne savait pas encore s’il allait se maintenir en Top 14. Mais Francoz, de son côté, voulait surtout changer d’air, peu importe sa future division. "J’arrivais en fin de contrat au Stade français, qui m’avait fait une proposition pour prolonger. Biarritz me suivait depuis un moment. J’étais dans une situation pas facile, je ne jouais pas souvent, donc j’ai préféré partir pour rebondir, goûter à autre chose et aller chercher plus de temps de jeu", explique-t-il aujourd’hui.

Pour cause, barré par la concurrence en troisième ligne, le garçon formé à l’Union sportive Olympiades Massif Central (13e arrondissement) n’a jamais réussi à se faire une vraie place dans l’effectif des Soldats roses, en cinq saisons dans la capitale (18 feuilles en Top 14). "Mes deux premières années, pour un mec de 19 ans, j’ai pas mal joué, précise-t-il. Mais derrière, mon temps de jeu a diminué avec l’arrivée d’Heyneke Meyer et ce n’est pas trop reparti depuis, même si mon prêt à Aurillac (2021, N.D.L.R.) m’a fait pas mal de bien. En tout cas, j’ai énormément grandi au Stade français et puis c’était un rêve de jouer pour mon club de cœur. J’ai eu l’honneur de représenter ma ville, je n’en retiens que du positif."

Champion du monde moins de 20 ans en 2018

S’il est actuellement en rééducation avec les kinés du BOPB (il a subi une arthrolyse des deux hanches), Francoz devrait intégrer sa nouvelle équipe mi-août et donc être opérationnel pour la reprise du championnat. Au sein du club basque, le troisième ligne centre aimerait quelque peu relancer sa carrière. Il faut dire que celle-ci avait commencé sur les chapeaux de roues, avec un titre de champion du monde junior (2018) et des débuts en Top 14 très tôt, à l’âge de 18 ans. "Ces dernières années ont été compliquées, j’ai eu beaucoup de remises en question, avoue-t-il. J’ai essayé de faire en sorte de me donner les moyens de rejouer, mais il faut passer au-dessus. Là, j’ai une opportunité de me relancer, il faut que j’en profite. J’arrive à un âge où ce serait bien que je joue souvent pour progresser." Biarritz sera-t-il le tremplin idéal pour que l’ancien Rochelais donne un nouvel élan à sa carrière ? On le saura dans quelques mois…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pablo ORDAS
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?