Pro D2 - Un Carcassonne new-look

  • Le flanker Pierre Reynaud, victime d’une rupture du tendon rotulien, ne pourra pas débuter la saison avec les Jaune et Noir. Le staff n’exclut pas de faire appel à un joker médical pour pallier son absence.
    Le flanker Pierre Reynaud, victime d’une rupture du tendon rotulien, ne pourra pas débuter la saison avec les Jaune et Noir. Le staff n’exclut pas de faire appel à un joker médical pour pallier son absence. Photo Stéphanie Biscaye
Publié le

Une majeure partie des joueurs de l’USC est sur le pont depuis le 27 juin. Une saison 2022-2023 qui va s’effectuer avec un effectif grandement renouvelé

Lundi 27 juin, une partie du groupe professionnel de l’USC ainsi que des espoirs ont repris le chemin de l’entraînement. Petit à petit, les nouvelles recrues sont arrivées. À ce jour, la majeure partie de l’effectif est sur le pont. Il manque à l’appel les Castrais Pierre Aguillon et Stéphane Onambélé, lesquels arriveront à la fin du mois ainsi que le talonneur bordelais, international U20, Connor Sa.

Avant de pouvoir disposer de tout leur effectif, l’encadrement a tout d’abord privilégié le physique. "Pendant deux semaines, nous avons effectué de la réathlétisation, travaillé sur divers ateliers, précise l’entraîneur des avants, Mathieu Cidre. Nous avons commencé les exercices avec ballon qu’à partir de la troisième semaine. En ce moment, nous ne faisons pas trop de charge de travail. On fait même dans le ludique puisque la semaine prochaine, nous avons mis en place une sortie Kayak dans les gorges quillanaises. Lors du stage au Barcarès (1 au 5 août), on sera plus exigeants. L’essentiel c’est d’être prêt pour le match de reprise à Colomiers. Ensuite, nous avons deux réceptions très sérieuses face à Montauban et Béziers. On sait l’importance des matchs de début de saison."

Rupture du tendon rotulien pour Pierre Reynaud

Parmi les inconditionnels supporters et les habitués des entraînements à Montredon, on a tendance à refaire le quart de finale à Nevers. Justement lors de la rencontre au Pré-Fleuri, on ne reverra plus certains acteurs de ce match mémorable. Le gaucher, "Dede" Ursache a livré ce soir-là son dernier match. Les talonneurs Thomas Sauveterre et Maxime Castant ont rejoint Biarritz et Bourgoin. Le droitier, Aurélien Azar a signé à Castres. Le deuxième ligne, Chris Van Merwe a opté pour Nevers, les Flankers Clément Doumenc et Pierre Huguet ont pris la route de Montpellier et Bayonne.

L’ouvreur Mc Philips celle de Provence Rugby, le centre Guillaume Martocq revient à Bayonne. L’ailier, Sione Tui retourne au Stade français et Félix Le Bourhis a arrêté sa carrière. Les nouveaux carcassonnais se nomment désormais Jules Martinez, Soso Bekhosvili, Vaktangi Akhobadze, Connor Sa, Rob Harley, Etienne Herjean, Stéphane Onambélé, Gregory Annetta, Pierre Pagès, Christophe Hilsenbeck, Pierre Aguillon, Brieuc Plessis-Couillaud (la liste n’est pas close). Un Carcassonne new-look qui va tenter de faire aussi bien que le précédent exercice. Une saison 2022-2023 qui est déjà compromise pour le flanker, Pierre Reynaud victime d’une rupture du tendon rotulien et qui doit observer une convalescence de six mois minimum. Déjà un casse-tête pour Christian Labit et son encadrement, lesquels n’excluent pas l’option de faire appel à un joker médical.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?