Revue de l'élite - Flanker : Cros, évidemment

  • Francois CROS (Stade Toulousain).
    Francois CROS (Stade Toulousain). Icon Sport - Icon Sport
  • Wiaan LIEBENGERG (Stade Rochelais).
    Wiaan LIEBENGERG (Stade Rochelais). Icon Sport - Icon Sport
  • Cameron WOKI sous les couleurs bordelo-béglaises.
    Cameron WOKI sous les couleurs bordelo-béglaises. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Troisième la saison dernière de ce classement, le flanker toulousain a réalisé une saison de très haut niveau.

Certes, il n’a disputé qu’une petite vingtaine de minutes de la phase finale 2022 du Top 14. Mais, encore une fois, François Cros a réalisé une saison complète. Tant avec son club du Stade toulousain qu’avec le XV de France. L’an passé, le troisième ligne aile n’avait pas réussi à faire mieux que la troisième marche du podium de ce classement. Sans doute la faute à cette vilaine blessure au pied qui l’a tenu éloigné des terrains durant plusieurs semaines. "J’ai appris de cette longue blessure au pied la saison dernière, confesse-t-il. C’est un moment qui m’a permis de me remettre en question et de travailler sur des secteurs de jeu sur lesquels je n’ai pas le temps de m’attarder habituellement. J’ai essayé de me servir de cette période de la meilleure des façons. Je crois que ça m’a permis de revenir à mon meilleur niveau." Cros s’est révélé indispensable à l’équipe de France pour battre la Nouvelle-Zélande à l’automne et réaliser le grand chelem au printemps dernier. "

Sur le plan international, j’ai vécu une saison incroyable, raconte-t-il encore. C’est quelque chose que j’ai envie de revivre. Je joue pour vivre de ces moments-là." Évidemment, sa frustration s’est révélée immense à l’instant de quitter ses partenaires peu après le début de la rencontre face à La Rochelle en match de barrage pour accéder à la demi-finale. Qu’importe. Le flanker a grandement participé à l’épopée toulousaine. Véritable couteau suisse, il a fait étalage de ses qualités tant dans la zone de contest qu’en conquête aérienne, mais aussi par sa capacité de déplacement. Jean Bouilhou, l’un des techniciens toulousains dit de lui qu’il est "le point d’équilibre" du paquet d’avants rouge et noir. Tout simplement.

Le classement

● 1. François CROS Toulouse - Né le 25/03/1994 - 1,90 m ; 107 kg Temps de jeu : 989 minutes - Points : 5 - Sélections : 16

● 2. Wiaan LIEBENBERG La Rochelle- Né le 31/08/1992 -1,89 m ;100 kg Temps de jeu : 1327 minutes - Points : 10 - Sélection : 0

● 3. Cameron Woki UBB - Né le 02/11/1998 - 1,96 m ; 109 kg Temps de jeu : 1198 minutes - Points : 20 - Sélections : 16

● 4. Yacouba CAMARA Montpellier-Né le 02/06/1994 - 1,95 m ;102 kg Temps de jeu : 1156 minutes - Point : 0 - Sélections : 17

● 5. Beka GORGADZE Pau - Né le 08/02/1996 - 1,89 m ; 106 kg Temps de jeu : 1342 minutes - Points : 10 - Sélections : 31

● 6. Wenceslas LAURET Racing 92–Né le 28/03/1989 - 1,88 m; 102 kg Temps de jeu : 1213 minutes - Points: 25 - Sélections : 27

● 7. Nick CHAMPION DE CRESPIGNY Castres – Né le 27/06/1996 - 1,93 m ; 110 kg Temps de jeu : 1275 minutes - Point : 0 - Sélection : 0

● 8. Dylan CRETIN Lyon - Né le 04/05/1997 - 1,95 m ; 105 kg Temps de jeu : 1251 minutes - Points : 20 - Sélections : 18

● 9. Mathieu HIRIGOYEN Biarritz – Né le 25/01/1999 – 1,94 m ; 103 kg Temps de jeu : 1868 minutes - Points : 10 - Sélection : 0

● 10. Ibrahim DIALLO Racing 92 - Né le 23/01/1998 - 1,93 m ; 109 kg Tps de jeu : 1340 minutes - Points : 20 - Sélection : 1

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Poulinas Il y a 24 jours Le 25/07/2022 à 16:24

La place de n°1 pour Cros est totalement méritée. Mais dans votre classement des 3ème lignes aile, comme des 3ème lignes centre, un autre Toulousain, également international vainqueur du Grand Chelem, est absent : Anthony Jelonch. Oubli ou volonté ?