Polyvalence et continuité : l'effectif de la Section paloise ligne par ligne

  • Tumua Manu et Eliott Roudil sont des cadres de la ligne arrière paloise.
    Tumua Manu et Eliott Roudil sont des cadres de la ligne arrière paloise. Icon Sport
Publié le

La Section paloise débutera sa saison le 3 septembre prochain avec la réception de Perpignan. Avant cette nouvelle saison, voici l'effectif palois en détail !

Arrières

Avec sept titularisations la saison dernière, Thomas Carol est le joueur qui a démarré le plus de matchs de Top 14 au poste. Il sera en concurrence avec Clément Laporte qui arrive de Lyon avec toutes les qualités pour devenir le numéro un. Mais la Section peut aussi compter sur Mathias Colombet qui a montré des qualités en quinze. Le club enregistre aussi l’arrivée du jeune et très prometteur Théo Attissgobé en provenance de Mont-de-Marsan. Aussi, Zack Henry peut toujours être utilisé à ce poste même s’il sera prioritairement utilisé comme ouvreur. Enfin, Jack Maddocks est aussi une alternative crédible (trois titularisations l’an passé à ce poste).

Ailiers

La Section n’enregistre aucune arrivée à ce poste même si Jack Maddocks, longtemps blessé la saison dernière, sera un atout supplémentaire. C’est à l’aile que l’international australien devrait être utilisé en priorité. Il sera donc en concurrence avec Aminiasi Tuimaba (dix-sept titularisations la saison dernière pour quatre essais). Avec neuf titularisations pour sa première saison à la Section, Daniel Ikpefan a trouvé sa place dans la rotation devant Vincent Pinto et Eoghan Barrett qui ont tous les deux participés à huit rencontres de Top 14. Les arrières Mathias Colombet et Clément Laporte peuvent aussi évoluer sur une aile. C’est aussi le cas du trois-quarts centre Eliott Roudil qui a démarré trois rencontres à ce poste la saison dernière. Le jeune Romain Fonnicola pourrait aussi faire ses débuts avec les professionnels.

Centres

Tumua Manu est devenu une des valeurs sûres de la ligne d’attaque de la Section paloise, aussi bien par sa force offensive que par sa défense intraitable. Il a réalisé une saison pleine de promesses, disputant 23 rencontres de Top 14, à tel point qu’il est devenu international samoan. Il a souvent été associé à Jale Vatubua qui est toujours important pour amener sa puissance au milieu du terrain. Mais le Fidjien est maintenant concurrencé par Nathan Decron qui avait réalisé une première partie de saison intéressante, avec une réelle faculté à trouver des espaces, avant de se blesser au dos et de passer par la case opération. Il devrait pouvoir reprendre la compétition dès le début du championnat. Eliott Roudil a toujours donné satisfaction quand il a joué la saison dernière mais il a été freiné par de nombreux pépins physiques, notamment début mars quand il était en train de prendre une nouvelle dimension. Ce quatuor est renforcé par l’arrivée du jeune Emilien Gailleton, international des moins de 20 ans. L’ancien agenais a déjà disputé quinze matchs de Pro D2 avec le SUALG alors qu’il n’a que 19 ans. Il devrait faire ses grands débuts en Top 14 et ainsi poursuivre son ascenscion fulgurante.

Ouvreurs

Avec le départ d’Antoine Hastoy, l’Anglais Zack Henry devrait logiquement prendre le rôle de chef d’orchestre de la Section, poste qu’il a déjà occupé à six reprises la saison dernière. Il a aussi démontré qu’il était très régulier dans ses tentatives de but. Freiné par deux blessures la saison dernière, il espère pouvoir maintenant enchaîner les performances. Il sera épaulé par Thibault Debaes qui entame déjà sa troisième saison en Top 14 alors qu’il fêtera ses 21 ans en novembre prochain. Il doit prendre une nouvelle dimension dans les prochains mois. Aperçu quelques minutes en Challenge Cup la saison dernière, Clément Mondinat (18 ans) devrait gagner du temps de jeu cette saison. Ce trio pourra compter sur le renfort de Jack Maddocks qui sera le joueur polyvalent de la ligne d’attaque.

Demi de mêlée

Les deux tauliers du poste sont toujours là. Thibault Daubagna et Clovis Le Bail devraient encore se partager le temps de jeu en fonction de la forme du moment. Daubagna avait connu plus de titularisations en fin de saison mais Clovis Le Bail a été le plus souvent titularisé (16 sur 25 matchs disputés). Après une saison de découverte, Alexis Levron va essayer de gagner du temps de jeu. Enfin, le jeune Thomas Souverbie (18 ans) peut espérer vivre sa grande première avec les professionnels.

Numéros 8

Jordan Joseph est devenu le titulaire indiscutable au centre de la troisième ligne paloise. Il a aussi bénéficié de l’absence de Luke Whitelock à partir du mois de février. Beka Gorgadze a aussi joué en numéro huit la saison dernière et sera le deuxième choix au poste.

Troisième ligne aile

Beka Gorgadze s’est imposé comme un joueur indispensable de la Section paloise. Il a même été un des meilleurs troisième ligne du championnat. Reece Hewat a aussi été intéressant et devrait encore gagner du temps de jeu, même si Luke Whitelock va entrer dans la rotation à ce poste. Sacha Zegueur arrive d’Oyonnax pour découvrir le Top 14. âgé de 23 ans, il a déjà fait ses preuves en Pro D2 même s’il a été stoppé dans son ascension par une blessure la saison dernière. Martin Puech est inépuisable, lui qui a dépanné en deuxième ligne la saison dernière, mais il sera en concurrence avec Thibault Hamonou qui voudra s’affirmer pour sa deuxième année à la Section mais aussi avec le jeune Brent Liufau, qui a été appelé en équipe de France des moins de 20 ans cet été. Il a joué deuxième ligne avec les Bleuets mais pourrait tenter de gagner ses premières minutes avec les professionnels en troisième ligne.

Deuxième ligne

Mickaël Capelli arrive à la Section avec son tout nouveau statut de champion de France, remplaçant avec le MHR lors de la phase finale du dernier Top 14. Une belle prise pour la Section qui pourra toujours compter sur ses deux géants : Steven Cummins et Guillaume Ducat. Ce dernier peut être considéré comme une recrue puisque sa première saison avait été stoppée dès la 6e journée. Lekima Tagitagivalu sera essentiellement utilisé au poste de numéro cinq, même si le Fidjien pourrait aussi jouer en troisième ligne. Fabrice Metz devra faire face à cette concurrence accrue, d’autant plus que la Section compte aussi sur Jimi Maximin, de retour de son prêt à Tarbes, et sur Hugo Auradou.

Piliers

L’axe droit a été renforcé avec l’arrivée de Guram Papidze qui vient de devenir international géorgien à l’occasion de la tournée d’été. Très souvent remplaçant lors de sa saison à La Rochelle (3 titularisations en 20 feuilles de match), il voudra montrer qu’il peut concurrencer Nicolas Corato et Siate Tokolahi qui occupaient le poste la saison dernière. Il ne faut pas oublier Maks Van Dyk qui espère revenir après une année difficile en raison d’une commotion. à gauche, Siegfried Fisi’Ihoi est incontournable, lui qui est devenu le joueur le plus âgé de l’effectif. Il sera toujours bien épaulé par Ignacio Calles puisque les deux hommes partent avec une longueur d’avance sur Rémi Sénéca qui voudra s’affirmer après une saison de découverte. Paul Tailhades, de retour de prêt, espère aussi avoir du temps de jeu, alors que Guram Papidze peut aussi jouer à gauche. Hugo Parrou va se préparer au contact des professionnels.

Talonneurs

Lucas Rey est le capitaine de la Section et part donc avec une longueur d’avance. Il sera en concurrence avec Youri Delhommel, qui a montré des choses intéressantes la saison dernière, mais aussi avec Romain Ruffenach, qui a une solide expérience mais qui sort d’une saison quasi blanche avec Biarritz. Enfin, Rayne Barka est de retour de prêt et il espère s’intégrer dans la rotation qui peut être élargie avec Ignacio Calles.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
EN DEUX Il y a 21 jours Le 27/07/2022 à 23:50

Quelle que soit la Composition. L'Atout Majeur de l'Equipe Nationale du Béarn est Sébastien Piqueronie Le Futur meilleur entraineur de Top 14.
Au moins, avec lui pas de Blessure, pas de commotion cérébrale
Il sera à la tête d'une Equipe pleine d'automatismes.
La seule chose qu'on demande à l'Equipe Nationale du Béarn est de ne jamais rien lâcher jusqu'au sifflet final comme ils ont appris à le faire la saison dernière.