Toulouse olympique : pression sur Ernest-Wallon

  • Ce soir, Olly Ashall-Bott et le Toulouse olympique espèrent prendre de la hauteur.
    Ce soir, Olly Ashall-Bott et le Toulouse olympique espèrent prendre de la hauteur. PA Images / Icon Sport
Publié le

Défait sur son herbe par Salford, le To a laissé passer une belle occasion de reléguer Wakefield à deux longueurs. Ce vendredi, à 20 heures, face à Hull FC, les Toulousains ne peuvent pas se permettre de faux pas.

La victoire face à Leeds et la défaite de Wakefield face à Hull KR il y a quinze jours avaient plongé l’ensemble du Toulouse olympique dans une douce euphorie. À la faveur de ces résultats, les Haut-Garonnais n’étaient plus relégables. Ces derniers venaient de céder leur bonnet d’âne au Trinity. Samedi dernier, la réception de Salford était l’occasion de conforter la onzième place en cas de succès et de reléguer Wakefield à deux longueurs (ce dernier recevant St Helens, le leader). Finalement, la fièvre du samedi soir n’a pas eu lieu sur la pelouse de Wallon. Salford a sérieusement contrarié les plans toulousains, les Diables rouges rendant cette soirée bien amère. Ken Sio, Joe Burgess et Marc Sneyd ont ainsi privé les Olympiens d’une quatrième victoire consécutive. Une défaite qui a plongé le coach Sylvain Houlès dans une profonde amertume : "Nous n’avons pas été bons, pas au niveau d’une équipe Super League car nous avons commis trop de fautes. Nous avons rendu trop de ballons à l’adversaire. On a gâché une belle occasion de prendre une petite option sur le maintien. Maintenant, nous avons de nouveau la pression."

Hull FC en quête de rachat

Et pour noircir un peu plus le tableau, l’encadrement a appris la suspension du pilier Daniel Alvaro pour la réception de Hull FC (vendredi 20 heures). La seule bonne nouvelle de ce sombre week-end, c’est la défaite de Wakefield face à St Helens. Des Saints qui se sont imposés dans l’épreuve du point en or (13-12), grâce à un drop-goal de l’arrière Jack Welsby. Un coup de pied qui maintient Toulouse à la onzième place et Wakefield à la dernière et ce à la faveur d’un meilleur goal average (-178 contre -225).

La quête du maintien passe par une victoire ce vendredi aux dépens de l’autre club de Hull, celui des Airlies Birds. Euphorique en début de saison, la formation coachée par Brett Hodgson marque sérieusement le pas. D’un prétendant au top 6 en avril, elle est désormais dans le ventre mou du classement à la huitième place. Elle reste également sur deux cuisantes défaites. Tout d’abord à Wigan, le FC a quitté la pelouse avec un cuisant 60 à 0. Samedi dernier, au MKM Stadium, Castleford n’a pas non plus été tendre (46-18). Quelques minutes après la rencontre, Brett Hodgson a annoncé qu’il attendait un sursaut salutaire de ses joueurs. Ce vendredi, deux équipes en quête de rachat se feront face à face à Ernest-Wallon. L’une veut remonter vers le top 6, l’autre conserver sa onzième place. Faites vos jeux !

Wakefield à Castleford

Pendant que le Toulouse olympique en découdra face au Hull FC, Wakefield, le concurrent direct du TO pour le maintien, se produira à Castleford. Formation qui reste sur une large victoire sur le pelouse de Hull FC (46-18). Lors de la prochaine journée, Toulouse se rendra, jeudi 4 août, aux Rovers de Hull tandis que Wakefield accueillera les Dragons catalans.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?