Toulouse, une première valse en deux temps

  • Pita Ahki et les Toulousains ont profité de cinq semaines de vacances avant de se retrouver cette semaine à Ernest-Wallon.
    Pita Ahki et les Toulousains ont profité de cinq semaines de vacances avant de se retrouver cette semaine à Ernest-Wallon. Photo Stade toulousain Rugby
Publié le

Les Toulousains ont entamé leur préparation estivale en début de semaine, avec plusieurs recrues. À noter toutefois que les internationaux français, très sollicités la saison passée, même ceux qui n’étaient pas au Japon pour la tournée des Bleus, ont bénéficié d’un temps de repos supplémentaire.

Lundi matin, les joueurs toulousains ont officiellement retrouvé le chemin de l’entraînement, sur les terrains d’Ernest-Wallon… et du côté des salles de musculation. La majorité du groupe rouge et noir a bénéficié de cinq semaines complètes de vacances depuis l’élimination en demi-finale du Top 14, contre Castres à Nice, le 17 juin. Ceci au bout d’un exercice usant pour les troupes, durant lequel elles n’ont eu que très peu de répit, d’autant que les reports dus à l’épidémie de Covid-19 avaient ajouté des doublons aux doublons. Période qui avait vu les Toulousains enchaîner les défaites et fragiliser leur fin de saison, les obligeant à utiliser des internationaux en partie rincés par le grand chelem pour s’inviter dans les derniers carrés sur les scènes européenne et nationale. Mais, sûrement à bout de forces, les hommes d’Ugo Mola s’étaient à chaque fois arrêtés en demi-finale. Bilan plus qu’honorable sur le papier, mais insuffisant aux yeux des compétiteurs ultimes qui forment ce groupe auteur d’un doublé historique en 2021. Ce fut l’un des axes principaux de la journée de séminaire organisée le 22 juin pour l’ensemble du staff, en compagnie notamment du président Didier Lacroix. Ce même jour, le boss nous confiait ainsi : "On a trouvé des solutions pour atteindre les deux demi-finales. Il faut encore en trouver, sur la gestion d’effectif, avec la prise en compte des périodes internationales. Chaque fois que Toulouse a été performant sur les fins de saisons, il l’a été sur les doublons."

Les cadres bleus de retour la semaine prochaine

Cela passe bien sûr par la case fraîcheur. Voilà pourquoi les joueurs ont pu largement couper et se régénérer. L’avantage de l’élimination en demie étant de bénéficier d’une semaine supplémentaire et donc de s’appuyer une préparation digne de ce nom, d’autant que la saison à venir sera encore particulière, se finissant par une Coupe du monde à domicile (en septembre et octobre 2023) pour la pléiade de Bleus stadistes. Là aussi, l’encadrement a choisi d’anticiper et de s’adapter. Si certaines recrues, tels Pierre-Louis Barassi, Ange Capuozzo ou Arthur Retière, étaient bien présentes à la reprise, les internationaux français se sont vus accorder une rallonge. C’est évidemment le cas pour ceux qui étaient de la tournée au Japon cet été (Peato Mauvaka, Thibaud Flament, Selevasio Tolofua et Matthis Lebel) mais c’est aussi vrai pour ceux qui furent très sollicités avec le XV de France en 2021-2022, à savoir Cyril Baille, Julien Marchand, François Cros, Anthony Jelonch, Antoine Dupont, Romain Ntamack ou Thomas Ramos. Ces derniers seront de retour au club la semaine prochaine.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?