L’Australie et la tuile Kerevi

  • L’Australie et la tuile Kerevi
    L’Australie et la tuile Kerevi Kev Nagle / Icon Sport
Publié le

Les Wallabies ont perdu sur blessure leur centre Samu Kerevi lors des Jeux du Commonwealth… Pas la meilleure manière d’aborder la double confrontation face aux Pumas en ouverture du Rugby Championship.

Samu Kerevi (28 ans, 41 sélections) était le centre titulaire et indiscutable lors de la série de tests perdue par les Wallabies contre l’Angleterre en juillet. Une des pièces maîtresses de Dave Rennie, le sélectionneur australien qui avait fait du Fidjien de naissance son point de fixation au centre du terrain. Et pourtant il n’avait pas été appelé pour les deux matchs d’ouverture du Rugby Championship en Argentine. La raison ? Kerevi avait été laissé à disposition de l’équipe nationale à VII qui disputait les Jeux du Commonwealth le week-end dernier à Birmingham en Angleterre.

"De toute évidence, nous avons pensé que c’était vraiment important d’envoyer Samu avec le VII, aux Jeux du Commonwealth. Il est important pour notre pays d’envoyer une équipe forte qui a une chance de remporter une médaille. Avec Izzy Perese blessé, Irae Simone vient juste pour jouer un rôle dans la tournée argentine et nous récupérerons Samu après cela", déclarait Dave Rennie il y a quelques semaines.

Sauf que tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Samu Kerevi a été touché au genou et souffrirait finalement d’une rupture du ligament croisé antérieur. Une blessure qui l’éloignera des terrains pour la fin de l’année. Un véritable coup dur… "Nous sommes évidemment très déçus pour Samu, mais je connais le type de personne qu’il est, et il va revenir plus fort l’année prochaine", espère son compère du centre Len Ikitau.

Paisami en 12, Ikitau en 13 ?

En son absence, la paire composée de Hunter Paisami (24 ans) et Len Ikitau (23 ans), déjà alignée en novembre dernier quand Kerevi était retenu par les Suntory Sungoliath, son club au Japon, pourrait être de nouveau titularisée. "Si Hunter est choisi, il fera du très bon travail, a déclaré Koroibete en début de semaine. C’est un peu un joueur différent de Samu. Il a son propre jeu, son propre "superpouvoir". Il a de bonnes mains, il sait faire jouer autour de lui, il adore apporter son énergie."

Deux joueurs avec de qualités indéniables, mais moins d’expérience que Kerevi (tous deux comptent moins de 20 sélections)… Sera-ce suffisant pour suppléer le Fidjien et lancer les Wallabies de la meilleure des manières en Argentine dans ce Rugby Championship ?

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?