Le RCT va verrouiller Aymeric Luc

  • Le RCT va verrouiller Aymeric Luc
    Le RCT va verrouiller Aymeric Luc Icon Sport
Publié le

Initialement engagé jusqu’en juin 2024, Aymeric Luc est bien parti pour s’inscrire sur la durée à Toulon. L’arrière-ailier devrait prochainement signer un nouveau bail avec le club varois.

Il a incontestablement été une des révélations du Top 14 la saison passée : recruté en dernière minute par Toulon l’été dernier, Aymeric Luc (24 ans) a épaté la galerie sous les couleurs rouge et noir. Aligné à trente-et-une reprises toutes compétitions confondues, l’ancien Bayonnais a inscrit huit essais, terminé numéro 1 du championnat au nombre de franchissements (19, à égalité avec Ben Lam) et a enchaîné les prestations de haut vol. S’il n’a pas eu le bonheur d’être capé, sa participation à la tournée du XV de France au Japon a prouvé qu’il était dans les petits papiers du sélectionneur national et que sa sélection n’est qu’une question de temps.

Conscient de détenir là une pointure "Jiff" sur son triangle d’arrière, le RCT entend conserver son joueur sur le long terme. Le club varois a ainsi récemment entamé des négociations pour "verrouiller" le natif de Boucau, initialement engagé jusqu’en juin 2024 après avoir signé un premier bail de trois saisons. Selon nos informations, un nouveau contrat devrait prochainement être signé entre les deux parties, liant l’ancien Bayonnais à Toulon jusqu’en juin 2026, au au moins. Une aubaine pour le tandem Pierre Mignoni-Franck Azéma.

De manière globale, les dirigeants varois ont d’ores et déjà largement anticipé leur "recrutement" en interne. La grande majorité de leurs joueurs cadres sont en effet au moins engagés jusqu’en 2024 en moins, seuls Emerick Setiano, Raphaël Lakafia, Sergio Parisse, Atila Septar et Thomas Salle ayant entamé la dernière année de leur contrat.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?