Amical - Avantage Provence lors de la première manche contre Carcassonne

  • L’Aixois Jonny McPhilips s’est imposé face à ses anciens coéquipiers dans un match aux multiples combats.
    L’Aixois Jonny McPhilips s’est imposé face à ses anciens coéquipiers dans un match aux multiples combats. Photo Stéphanie Biscaye
Publié le

À Leucate, Provence Rugby s’est imposé dans les ultimes minutes au terme d’un débat engagé. Jeudi au Pontet, les Carcassonnais tenteront de prendre leur revanche.

Enfin, la saison est lancée. Après cinq semaines de préparation, Carcassonnais et Aixois ont tiré leurs premières cartouches à balles réelles sur la pelouse de Leucate. Une rencontre de préparation qui avait un petit parfum de championnat. Dans l’engagement, les duels, Audois et Provençaux n’ont pas vraiment économisé leurs efforts et ce malgré une température estivale qui incitait beaucoup plus aux plaisirs aquatiques.

Au terme du débat, cette première manche de la saison n’a pas vraiment déplu au manager aixois, Mauricio Reggiardo : « C’est un match qui prépare parfaitement au championnat. À ce stade de la préparation, je vois que les deux équipes sont prêtes tant dans l’état d’esprit que l’engagement. »

Justement dans l’engagement, le directeur de jeu de la Nouvelle-Aquitaine, Lasausa Lespy a sorti à trois reprises le carton. Dont deux fois à l’encontre des Provençaux pour jeux dangereux. Un manque de discipline pointé du doigt par l’entraîneur, Stéphane Glas : « Sur l’ensemble de la rencontre, au sein de l’encadrement, nous sommes satisfaits du contenu de la rencontre. Dans l’ensemble, les garçons ont répondu à nos attentes en défense, dans la conquête. Mais sincèrement, la discipline est à revoir d’autant que nous avons longuement évoqué ce problème. À l’avenir, nous devons être plus vigilants. On ne peut pas se permettre d’avoir deux cartons jaunes à chaque rencontre. »

Gianet et Lavernhe

Chaque formation a procédé à une large revue d’effectif. De chaque côté, trente joueurs ont foulé le rectangle vert leucatois. En première période, Carcassonne avait volontairement aligné un XV essentiellement composé de ses nouvelles recrues. En seconde mi-temps, Christian Labit et son staff ont mis en place une formation plus classique. Après avoir couru après le score en première période (6-0), les Audois ont franchi la ligne d’en-but par une réalisation de Maxime Gianet concluant en bout de ligne une phase à six temps de jeu.

En tête dans le dernier quart d’heure (8-6), Carcassonne a laissé la faveur du tableau d’affichage à Provence-Rugby. À douze minutes du terme, un ballon de récupération a fait le bonheur du centre provençal Lavernhe concluant en bout de ligne. Un essai un peu casquette pas vraiment au goût du responsable de la défense carcassonnaise, Aurélien Cologni : « Sur l’essai de Provence, on a vraiment manqué de rigueur. Personnellement, je ne peux pas être satisfait sur l’implication défensive. Cette fin de match me dérange. »

Jeudi, rendez-vous au Pontet pour la revanche, une pelouse bien connue de la famille Cologni. Le papa d’Aurélien l’a souvent foulé dans les années quatre-vingt avec le XIII catalan.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?