Toulouse Olympique : une réserve ambitieuse

  • Les Toulousains nourrissent de belles ambitions cette saison, grâce à un effectif musclé. Photo La Dépêche du Midi - Laurent Dard
    Les Toulousains nourrissent de belles ambitions cette saison, grâce à un effectif musclé. Photo La Dépêche du Midi - Laurent Dard
Publié le

Habituée depuis son intégration en élite 1, au fond du tableau, la réserve toulousaine a des ambitions cette saison. Elle vise le Top 6.

Depuis son intégration lors de l’exercice 2015-2016 au sein du plus haut niveau national, la réserve toulousaine n’a pas vraiment été à la fête. Jamais, elle n’a participé à une phase éliminatoire et surtout, elle a été plus souvent habituée au bas du classement. Ainsi, la saison écoulée malgré quelques rencontres disputées face à Villeneuve-sur-Lot, Lézignan, Avignon, Limoux et deux victoires face à Saint-Gaudens et Saint-Estève-XIII catalan, elle a bouclé la phase qualificative à l’avant dernière place devant Saint-Gaudens. Pour la mise en place de la saison à venir, les dirigeants toulousains ont d’autres ambitions. Ils sont las de jouer la seconde partie du classement.

Retour de Masselot et Marguerite

Au contraire, ils se donnent les moyens pour jouer dans la cour des grands. Pour la saison 2022-2023, la réserve olympienne veut s’approcher du top 6 et ne cache pas son désir de disputer pour la première fois de son histoire les quarts de finale. Pour cela, le coprésident, Rémi Duffour et son équipe ont musclé un peu plus leur effectif. Au projet sportif toulousain, trois Villeneuvois ont été séduits dont le centre, Gavin Marguerite et le pilier, Samy Masselot. Deux joueurs qui ne sont pas des inconnus dans la maison toulousaine. Samy a été sacré deux fois champion de France en 2014 et 2015 et vainqueur de la Coupe 2014 sous l’ère Sylvain Houles. Il a également participé à l’aventure de la League One en 2016. Quant à Gavin, il est issu du centre de formation olympien et a connu le Championship sous les couleurs toulousaines. "Les retours au club de Gavin et Samy montrent que nous sommes un club attractif. Ce sont deux excellents joueurs de l’élite 1. Ils vont amener leur expérience à un groupe qui est amené à progresser. Nous sommes également satisfaits de la signature de Dimitri Biscaro, un joueur qui a les atouts pour frapper à la porte de l’équipe fanion tout comme Maxime Stefani ou Hugo Pezet." Pendant cette période estivale, la cellule recrutement a obtenu trois nouvelles signatures dont celle de Robin Brochon, l’arrière de Saint-Estève-XIII catalan, un joueur cadre de la réserve catalane. Une excellente pioche selon les observateurs. Plus insolite, deux éléments de Fédérale 1 ont décidé de tenter une aventure treiziste. Le Georgien de Langon, le numéro 8 Aminarashvili Vakthang et le flanker castanéen, Matthéo Devisme sont fin prêts pour relever le défi dans une nouvelle discipline. Éternel système des vases communicants, le talonneur, Justin Bouscayrol a opté pour Limoux, le seul départ majeur du groupe. "Nous comptons également sur les juniors élite, formation qui s’est hissée en finale du championnat et qui possède des éléments à l’avenir prometteur", ajoute Rémi Duffour. Vivement le début du championnat, les 1er et 2 octobre prochains où les Toulousains se rendront à Villeneuve-sur-Lot, un premier déplacement qu’ils souhaitent fructueux.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?