Transferts - Zach Mercer (Montpellier), un retour au pays qui se précise

  • Mercer pourrait rentrer au pays en 2023.
    Mercer pourrait rentrer au pays en 2023. Icon Sport
Publié le

Zach Mercer est pressenti à Gloucester en juillet 2023. Si le MHR n’a pas perdu tout espoir de le conserver, l’appel de la sélection est très fort.

Cette saison, Montpellier pourra encore compter sur la puissance et l’activité de Zach Mercer (25 ans, 2 sélections), homme fort de la conquête du Brennus et meilleure recrue de l’été dernier, tous clubs confondus. Mais les jours du troisième ligne centre anglais dans l’Hérault semblent comptés.

Vendredi, The Telegraph a affirmé que l’international – qui avait paraphé un contrat de deux saisons plus une troisième en option, en 2020 – est en train de finaliser les détails de son engagement futur avec Gloucester.

Les Cherry and White ont approché l’ancien joueur de Bath depuis plusieurs mois et sont en passe de voir leur vœu exaucé. Ce retour attendu au pays, au 1er juillet 2023, permettrait à Zach Mercer d’être éligible pour le XV de la Rose et donc de participer à la Coupe du monde en France, dans treize mois.

« On lui a proposé de continuer »

Le sélectionneur anglais Eddie Jones, qui l’avait longtemps négligé, avait même essayé de précipiter son rapatriement. Il avait évoqué l’idée lors d’une rencontre organisée à Marseille, en marge des finales de Coupe d’Europe : « Il m’a demandé si je pouvais revenir dès cet été, avait commenté l’intéressé dans Midi Libre au printemps. Ce serait un moyen de me tester pour la tournée d’été en Australie au mois de juillet. Mais je lui ai répondu poliment que j’étais encore en contrat la saison prochaine. Je serai là (à Montpellier) l’année prochaine. Il respecte ça. » Zach Mercer va tenir sa promesse avant, probablement, de repartir outre-Manche.

Du côté de Montpellier, Philippe Saint-André et les décideurs héraultais se préparent à cette éventualité même s’ils n’ont pas rendu les armes : « Il est épanoui ici, a réagi "PSA" dans les colonnes du quotidien régional. On lui a proposé de continuer. Mais le sélectionneur anglais lui a demandé de revenir. Je comprendrais le choix de Zach de partir, encore plus quand il y a une Coupe du monde à l’horizon. C’est dommage, les Anglais s’aperçoivent qu’il est bon quand il est à Montpellier (rires). »

Près de quatre ans après sa deuxième sélection, en novembre 2018, le natif de Leeds devrait revêtir le maillot du XV de la Rose dans moins d’un an. 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?