Murviel-Thézan : pour l’amour du maillot

  • Les joueurs de Murviel-Thézan remontent petit à petit dans la hiérarchie du rugby français, après avoir dû redémarrer au plus bas de l’échelle en 2017. Photo DR
    Les joueurs de Murviel-Thézan remontent petit à petit dans la hiérarchie du rugby français, après avoir dû redémarrer au plus bas de l’échelle en 2017. Photo DR
Publié le

Régionale 2 -  Au terme de la saison 2017, l’entente Murviel-Thézan a été contrainte de repartir au plus bas niveau de la hiérarchie. Le club se reconstruit avec succès. Cette saison, il a échoué de peu en finale d’Occitanie Deuxième Série.

A Murviel et Thézan, deux villages de la ceinture biterroise, on aime profondément le rugby. En 1986, les deux villages ont décidé de s’unir afin de s’assurer un avenir un peu plus radieux. Plus de trente ans après ce mariage de raison, le club est sacrément bien structuré avec une école de rugby florissante, des moins de 16 ans et moins de 19 ans. En 2017, l’équipe fanion a même gagné le droit d’évoluer au plus haut niveau régional de l’ancien comité du Languedoc et ce après avoir disputé la finale régionale de Promotion-Honneur face à Sète. La suite fut moins glorieuse, les anciens ont alors décidé de faire valoir leurs droits à la retraite sportive. L’entente n’était plus en mesure de s’engager au plus haut niveau régional. Adieu l’Honneur et bonjour la Quatrième Série ! "Bien des clubs se seraient mis en sommeil, fait remarquer l’entraîneur, Christophe Gracia (ex pro à Béziers et Narbonne). Mais à Thézan et à Murviel, on a un état d’esprit. Nous sommes attachés à l’héritage des anciens, les valeurs du maillot. Nous sommes repartis avec des jeunes au plus bas niveau. Nous avons été patients. Et maintenant, on se reconstruit avec succès."

La réserve championne, l’équipe fanion finaliste

Lors de l’exercice 2020, l’équipe fanion a vu ses efforts récompensés en décrochant le titre d’Occitanie Troisième Série. Plus près de nous à l’échelon supérieur, les Héraultais ont de nouveau donné des joies bien légitimes à leurs supporters. "La saison qui vient s’achever est dans l’ensemble positive bien que je pense que nous aurions pu faire un tout petit mieux", ajoute Christophe Gracia. Au mois d’avril, l’entente s’est octroyée le Bouclier départemental du Terroir aux dépens de l’entente Cruzy Saint-Chinian (15-11). Quelques semaines après, l’équipe réserve était sacrée championne d’Occitanie. Le 15 mai, l’équipe fanion s’est retrouvée en finale d’Occitanie sur la pelouse de Sigean face au futur champion de France Caraman. Dans un débat très équilibré, le bouclier a finalement choisi Caraman et le Lauragais. "On s’incline 10 à 6. Sincèrement cette finale, elle peut nous être favorable. Il nous a manqué un soupçon de réussite, renchérit Christophe Gracia. Malheureusement cette finale perdue a laissé des traces pour le championnat de France. En seizièmes de finale, nous avons manqué le coche face à Ciboure (défaite 18-20)." Désormais, l’entente songe au prochain exercice en Régionale 2 avec l’envie de faire aussi bien que la saison précédente. Quand on possède l’amour du maillot, on peut relever de nombreux défis.

Union sportive Murviel-Thézan Rugby

Date de création : 1986

Nombre de licenciés : 200

Plus haut niveau atteint : Honneur

Palmarès : Champion d’Occitanie Troisième Série (2020)

Budget : 90 000 euros

Parcours 2021-2022 : Deuxième Série. Deuxième de sa poule d’Occitanie derrière Caraman. finaliste d’Occitanie battue en finale par Caraman (10-6). Seizième de finaliste du championnat de France battu par Ciboure (20-18).

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?