Saga UBB - Mahamadou Diaby : « Je suis persuadé que la porte va s’ouvrir »

  • Le capitaine bordelais tire le bilan de la saison passée et se projette sur celle à venir avec détermination.
    Le capitaine bordelais tire le bilan de la saison passée et se projette sur celle à venir avec détermination. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Mahamadou Diaby - Troisième ligne et capitaine de l’UBB - Le capitaine bordelais tire le bilan de la saison passée et se projette sur celle à venir avec détermination.

Lors de la reprise, avez-vous eu des mots sur les turbulences de la fin de saison dernière ?

Les premiers jours de reprise ont été destinés à faire le bilan de la saison passée, et bien évidemment, à reparler de cette fin d’exercice… Le bilan a été fait, les choses ont été remises à plat. C’est mieux pour repartir sur de bonnes bases. Là, le but est maintenant d’avancer, de repartir sur onze mois de compétition, avec toute la difficulté que ça comprend.

Que s’est-il dit lors de ce bilan ?

Christophe (Urios) a pris la parole de manière assez transparente. Il a assumé sa part de responsabilité et nous a donné ses explications. Les joueurs ont aussi exprimé leur ressenti. Honnêtement, c’est du positif qui en ressort. Dans une équipe, et dans un championnat aussi long que le Top 14, ce n’est pas possible que tout se passe comme prévu du début à la fin. C’est tellement dur qu’il y a forcément des moments de turbulences. Pour nous, ce fut sur la fin de saison, mais ce sont des choses qui arrivent à toutes les équipes. Le mieux est de pouvoir l’anticiper en ayant de bonnes discussions, comme on a pu en avoir au début de la préparation. Là, on repart sur quelque chose de solide. Je pense qu’on est sur le bon chemin.

En tant que capitaine, comment vous êtes-vous positionné dans ce dialogue entre le staff et les joueurs ?

Ce qu’on demande aux joueurs, c’est simplement d’être bons sur le terrain. À un moment donné, il faut savoir se recentrer sur le rugby. Que ce soit dans les messages ou dans ma façon de me comporter, en fin de saison dernière ou en ce début de saison, j’ai tâché de me concentrer sur l’essentiel, de bien faire mon travail, de respecter les consignes et les gens en général, notamment le staff. Si on est droits dans nos baskets, ça ira forcément mieux.

La saison dernière a été celle de la confirmation, avec une nouvelle demi-finale disputée. La prochaine doit-elle être celle de la concrétisation ?

C’est déjà quelque chose de très bien de faire partie des phases finales depuis plusieurs saisons. Ça montre toute l’évolution de ce club. En revanche, l’appétit vient en mangeant. Avant même d’attendre les mots des dirigeants, en tant que compétiteurs, on a forcément envie d’aller encore plus loin et de goûter à la finale. On ne peut que viser plus haut, on ne peut pas regarder vers le bas.

Est-ce que le fait d’avoir chuté quatre fois en demi-finales (Bristol, Toulouse deux fois, puis Montpellier) ne nourrit pas une forme de complexe ?

On peut se poser la question quand on ne vit pas les choses de l’intérieur. Mais je peux vous garantir que ça ne nourrit pas de complexe. Il n’y a pas l’impression d’un plafond de verre. Ce qu’il faut déjà se dire, c’est que vivre ce type de moments est un privilège. Quand on y est, on sait qu’on vit quelque chose de grand. Après, on a forcément envie d’y retourner. Donc au lieu de nourrir un complexe, ça nous donne encore plus faim, c’est motivant. Avant de gagner une coupe d’Europe, le Stade rochelais a aussi perdu des finales. Parfois, il faut simplement continuer de taper à la porte pour qu’elle s’ouvre. C’est ce qu’on fait depuis trois saisons, et je suis persuadé que la porte va s’ouvrir.

Propos recueillis par D.V.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?