Top 14 - La Section paloise pense aux deux tableaux

  • Après des entraînements délocalisés comme ici à Oloron-Sainte-Marie fin juillet, les Palois vont jouer leur premier match de préparation à Saint-Lary-Soulan ce soir face au Biarritz olympique.
    Après des entraînements délocalisés comme ici à Oloron-Sainte-Marie fin juillet, les Palois vont jouer leur premier match de préparation à Saint-Lary-Soulan ce soir face au Biarritz olympique. Photo Section paloise
Publié le

Les Palois entament leur saison à Saint-Lary-Soulan mais sans être partis en stage. Ils ont préféré faire des entraînements décentralisés dans le Béarn. Autre particularité, l’accent mis sur le sept et la préparations des trois rendez-vous septistes.

Dixième la saison passée, Pau va ouvrir son compteur par un match à la montagne, mais contrairement à la plupart de leurs concurrents, les Béarnais ne sont pas partis en stage. Ils ont fait une préparation sur place, choix parfaitement assumé par Sébastien Piqueronies. « Oui, nous tenions à rester dans notre territoire. Nous ne voyons pas ce que nous pourrions trouver de mieux ailleurs. Et puis, nous avons décentralisé des séances ici ou là autour de Pau. Nous préférons cette solution. »

Les Palois auront aussi la satisfaction d’aborder les rendez-vous de préparation avec un effectif complet, les derniers joueurs venus de l’étranger ont posé leurs valises en Béarn la semaine passée : « Tout le monde est arrivé depuis dimanche. C’est la très bonne nouvelle, même si certains ne postulent pas ce soir. »

Retour de Ducat

La Section aura aussi le plaisir de retrouver certains éléments qui ont trop fréquenté l’infirmerie, comme Guillaume Ducat qui devrait faire son grand retour. Le deuxième ligne international s’était rompu les ligaments croisés du genou gauche en octobre 2021. Il a donc attendu dix mois pour retrouver les terrains. En revanche, Jack Maddocks est toujours en phase de reprise. Daniel Ikpefan se remet aussi d’une intervention faite en fin de saison dernière, tout comme Fabrice Metz ou Sacha Zegueur. « Nous espérons qu’ils seront opérationnels dès le mois de septembre. »

La particularité de la préparation paloise, c’est qu’elle a tenu clairement compte des impératifs du championnat de France à VII, et les trois tournois qui vont s’enchaîner à Perpignan, Toulouse et La Rochelle. « Nous travaillons en groupe total, soit cinquante-deux joueurs. À partir de cette semaine, les mardis après-midi, les quatorze septistes s’entraînent séparément. Chaque semaine, nous désignerons un groupe destiné à préparer le tournoi à VII suivant, ce ne sera jamais les quatorze mêmes, même s’il y aura un noyau d’une dizaine de joueurs qui sera toujours concerné. »

Ainsi des garçons comme Hewat, Tagitagivalu, Levron, Carol, Tuimaba ne seront pas à Saint-Lary-Soulan ce soir, mais en partance pour Perpignan.

Deux rendez-vous contre des équipes de Pro D2

Comme de plus en plus de clubs, les Palois ont vécu une séparation divisée en deux blocs séparés par une semaine de repos. Sébastien Piqueronnies poursuit : « Nous sommes sereins au moins sur la planification de notre saison, nous y travaillions depuis longtemps. Nous avons été très vigilants pour ne pas franchir la limite parce qu’on veut qu’il y ait le moins de blessés possible. On veut aussi que les joueurs soient heureux et pétillants. »

La première sortie à XV sera forcément très attendue pour un groupe qui a perdu quelques joueurs emblématiques (Hastoy, Lespiaucq-Brettes, Habel-Kuffner). Curiosité, les Palois ont programmé deux matchs amicaux contre des équipes de Pro D2, Biarritz et Mont-de-Marsan. Sébastien Piqueronnies estime que ce n’est pas un problème avant d’aborder le Top 14, la férocité sera au rendez-vous. Manager du BO, Matthew Clarkin confirme : « Le but, ce n’est pas de prendre une claque dès la première opposition. L’objectif est de sortir de ce match avec un petit peu de confiance. Nous pensons que nous pouvons proposer à la Section une bonne opposition. Pau est une équipe très performante, joueuse et elle va nous permettre de vivre des situations intéressantes. »

Les groupes

Pau : Vatubua, Roudil, Gailleton, Barrett, Pinto, Laporte, Mondinat ; Daubagna, Le Bail, Henry, Debaes, Seneca, Parrou, Tailhades, Delhommel, Ruffenach, Rey, Papidze, Van Dyk, Corato, Cummins, Maximin, Ducat, Capelli, Auradou, Hamonou, Whitelock, Joseph, Puech, Gorgadze.

Biarritz : 15. Lonca ; 14. Fariscot, 13. Tomane, 12. Perraux, 11. Barry ; 10. Bosch, 9. Couilloud ; 7. Hébert, 8. Dyer, 6. O’Callaghan ; 5. Motoc, 4. Tyrell ; 3. Nutsubidze, 2. Soury, 1. Millar. Remplaçants : Erdocio, Sauveterre, Tabidze, Ma’afu, Augry, Matiu, Germain, Artru, Cadot, Morgan, Martin, Jonas, Renaud, Aurrekoetxea, Herron, Speight.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?