Duane Vermeulen-Ardie Savea : le combat des chefs

  • Duane Vermeulen et Ardie Savea vont se livrer un duel au sommet lors de ce deuxième match entre les Springboks et les All Blacks
    Duane Vermeulen et Ardie Savea vont se livrer un duel au sommet lors de ce deuxième match entre les Springboks et les All Blacks Icon Sport
Publié le

De retour de blessure, le Springbok Duane Vermeulen sera titulaire samedi. En face de lui, il trouvera celui qui fut le seul à surnager la semaine dernière côté Blacks, le numéro huit Ardie Savea.

Ce sont deux numéros huit de légende qui vont se livrer un duel sans merci ce samedi sur la pelouse de l’Ellis Park de Johannesburg : d’un côté le Bok Duane Vermeulen, 61 sélections à son actif et un titre de champion du monde en titre, acquis en 2019 au Japon. Et de l’autre, Ardie Savea. 63 sélections, cinq titres en Rugby Championship (2016, 2017, 2018, 2020 et 2021), mais aucun sacre mondial. Le premier cité était absent la semaine dernière, jugé un peu trop juste après avoir subi une légère opération du genou au mois de juin dernier.

En son absence, Nienaber a titularisé le Leicesterman Jasper Wiese, qui a signé un match dans la droite lignée de son excellente saison avec les Tigers, qu’il a menés au titre en Premiership. Vermeulen sera donc forcément scruté : "Duane possède une énorme présence sur le terrain et il n’y a pas de plus grand match pour faire son retour de blessure que celui d’affronter les All Blacks en Afrique du Sud", a déclaré son sélectionneur. "C’est un tueur à gages, tant en attaque qu’en défense et nous savons qu’il donnera absolument tout contre une équipe aussi physique que les All Blacks qui veulent rebondir après de mauvais résultats." Wiese prendra donc place sur le banc, avec pour mission d’apporter sa puissance en cours de jeu : "Jasper est également un guerrier, et on sait qu’il aura autant de présence sur le terrain que Duane quand il entrera sur la pelouse."

Savea, le guide

Face à ces deux menaces, Ardie Savea paraît bien seul. Mais attention. Le numéro huit des Hurricanes n’est pas inoffensif. La semaine dernière, il fut encore le meilleur All Black sur le terrain. En première mi-temps, on l’a vu gagner une pénalité cruciale au sol alors que son équipe était sous pression. Le reste du temps, il a plaqué pour quatre et a créé un des rares franchissements des Néo-Zélandais avec une remise intérieur pour son trois-quarts Will Jordan. S’il est un joueur que les All Blacks doivent suivre, c’est bien lui. Car sportivement, sa performance a clairement fait de l’ombre à ses deux coéquipiers de la troisième ligne, entre un Sam Cane valeureux mais un cran en dessous de ses adversaires, et un Akira Ioane maladroit et pas assez actif. Ces deux-là devraient donc prendre la roue du frère cadet des Savea.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?