Les Dragons catalans à temps partiel

  • Les Dragons catalans de Foued Yaha ont manqué de précision pour s'imposer contre Castleford.
    Les Dragons catalans de Foued Yaha ont manqué de précision pour s'imposer contre Castleford. SUSA / Icon Sport - SUSA / Icon Sport
Publié le

En manque de constance, les Dragons catalans subissent la loi de Castleford. Actuels quatrièmes, ils font d’ores et déjà une croix sur le gain d’une place parmi les deux premiers.

Les Dragons catalans n’ont pas réussi à doubler la dose vendredi soir. Cinq jours après le 20-16 ramené de Wakefield avec caractère, les Catalans sont tombés dans le chaudron de Castleford. Rapidement pris à la gorge, les Sang et Or ont couru après le score pendant toute la rencontre. Rapidement menés 14-0, Micky McIlorum et les siens « n’ont rien lâché contrairement aux contre-performances notées à Newcastle et surtout à Salford », a résumé l’assistant coach Thomas Bosc qui a ajouté. « Il n’y a rien à reprocher quant à l’état d’esprit des garçons, ni à leur solidarité. Mais ce sont des petits détails techniques qui nous coûtent ce match. On a eu des opportunités de marquer, mais la finition n’a pas été là cette fois ».

Toujours de l’ambition

Privés de douze joueurs (Dezaria, Bousquet, Dudson, McMeeken, Whitley, Tiaki Chan, Garcia, Goudemand, Laguerre, Romano, Yaha et Langi), les Dragons ont aussi manqué de fraîcheur physique, puisant sur les mêmes depuis de longues semaines. « C’est vrai que c’est compliqué et que plusieurs joueurs sont obligés d’enchaîner et de jouer en étant blessés, mais je veux croire que le meilleur est à venir à ce niveau », appuyait Steve McNamara qui a rappelé qu’il ne restait plus que quatre matches d’ici la fin de la phase régulière.

Quatrièmes, les Dracs ne peuvent plus prétendre au deuxième fauteuil. « On garde la même ambition, on veut terminer le plus haut possible et terminer par de belles performances. L’ambition est là maintenant », reprend le coach qui devra passer cette année par le premier tour des play-offs (9 et 10 septembre). Après Salford à Brutus, les Dragons fileront à Toulouse, puis recevront Leeds avant de filer à Wigan. Le tout en quinze petits jours. « C’est effectivement énorme comme fin de parcours, mais c’est la même chose pour toutes les équipes », constate Steve McNamara qui pourra compter sur la rentrée de son capitaine Benjamin Garcia samedi, en attendant celle de Mike McMeeken en suivant. « Place à la récupération maintenant parce que l’on revient avec quelques blessés et des joueurs mâchés », note Thomas Bosc qui a donné rendez-vous ce mardi à Gilbert-Brutus pour la première séance hebdomadaire destinée à préparer la fin de saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Bruno ONTENIENTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?