In Extenso SuperSevens - Victor Hannoun, comme l’aviron qui glisse

  • Pour son premier match dans la compétition, Victor Hannoun s’est offert un triplé face au Stade toulousain. Photo Ligue nationale de rugby
    Pour son premier match dans la compétition, Victor Hannoun s’est offert un triplé face au Stade toulousain. Photo Ligue nationale de rugby
Publié le

Le jeune ailier bayonnais Victor Hannoun, 18 ans, a été décisif sur la pelouse de Perpignan. En attaque comme en défense, le Basque s’est mis au diapason.

Chaque année, l’In Extenso Supersevens offre son lot de promesses. Les équipes du tournoi arrivant avec une flopée de jeunes dans leurs valises, elles permettent forcément au public de découvrir les talents de demain. Samedi, le visage d’un Bayonnais a su divertir le public d’Aimé-Giral. Gonflé à bloc, le tout jeune Victor Hannoun a fait partie des hommes forts de l’excellent tournoi des Basques, terminé à une quatrième place pas forcément attendue. "On est très contents du parcours. L’entraînement pour le Supersevens, ça a juste été 45 minutes vendredi, avant de prendre le bus… En fait, notre préparation, c’était les fêtes de Bayonne !", se marre-t-il.

Cinq essais pour le champion d’Europe U18

Ailier instinctif, vif comme l’éclair, il a d’abord fait parler de lui en foudroyant le Stade toulousain d’un triplé, lors d’un huitième de finale s’étant tenu en début de journée. Et le tout, en sept minutes chrono… Matinal, pour un gosse de 18 ans. "Les deux équipes étaient un peu dans l’inconnue, explique le trois-quarts aile. Il y avait plus d’espaces dans les défenses, et surtout, j’étais moins attendu, on ne savait pas trop qui j’étais (sourire). Il y avait des intervalles, et on a su les exploiter grâce à un gros travail collectif. Tout ça m’a permis d’inscrire des essais."

Dangereux avec la balle, au garde-à-vous sans, Hannoun s’est également signalé en défense au cours d’un quart de finale serré, remporté contre les Baa-Baas, champions en titre (14-7). En grattant un ballon chaud, en faisant échapper la gonfle à un adversaire près de l’en-but, ou en propulsant un Barbarian hors du terrain en toute fin de match, le natif de Bayonne a donc aussi performé dans des tâches plus obscures.

Surveillé de près en demie, Hannoun trouva malgré tout le moyen d’aller à dame, sans pouvoir empêcher la défaite de son équipe… Tout cela présage un bel avenir pour ce champion d’Europe U18 à 7, récemment intégré au groupe professionnel de l’Aviron, et désormais plein d’ambitions. De son aveu, découvrir un stade de Top 14 lui a mis "l’eau à la bouche". Il a désormais une soif à assouvir.

Dorian VIDAL
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?