Saga amateurs - Trignac : 110 ans et toutes ses dents

  • Un début de saison intense pour Freddy Legoff, coordinateur de l’anniversaire des 110 ans, le secrétaire du RCT Yann Béneizé et  le coprésident Jean-Yves Quintin (de gauche à droite). Un début de saison intense pour Freddy Legoff, coordinateur de l’anniversaire des 110 ans, le secrétaire du RCT Yann Béneizé et  le coprésident Jean-Yves Quintin (de gauche à droite).
    Un début de saison intense pour Freddy Legoff, coordinateur de l’anniversaire des 110 ans, le secrétaire du RCT Yann Béneizé et le coprésident Jean-Yves Quintin (de gauche à droite). Photo DR
Publié le

Sur la lancée d’un anniversaire qu’ils veulent rassembleur, les Brierons vont mordre dans la saison avec détermination.

Dans un monde idéal, les dirigeants du RC Trignac avaient imaginé la célébration des 110 ans de leur club sous la voûte enchantée du championnat de Fédérale 2. Il s’agissait d’une volonté affichée mais ce plan s’est fracassé sur la dernière marche, celle de la montée… à Monaco ! Leur déception ravalée, les Trignacais ont redoublé de dynamisme pour s’offrir un anniversaire digne de la longue histoire du RCT créé en 1912, deux ans avant que naisse la ville de Trignac. Sans doute un cas unique. La fête déroulera ses fastes samedi prochain 20 août et Freddy Legoff, cheville ouvrière de l’organisation, a présenté une programmation au cours de laquelle trois rencontres constitueront un robuste plat de résistance. À savoir : Réserve du RCT contre le XV de l’Erdre (F3) ; RC Trignac (Fédérale 3) contre Le Rheu (Fédérale 2) et le match entre les Espoirs du RC Vannes et du Stade nantais. Peut-être verrez-vous des spectateurs portant le maillot collector - aux couleurs historiques rouge barré de noir qui n’ont jamais changé en 110 ans - mis en vente par le club pour l’occasion au prix de 60 €. Cela fait 53 ans que Jean-Yves Quintin, qui copréside avec Laurent Legoff, a signé sa première licence au club et depuis le 80e anniversaire il a vu les Briérons marquer l’évènement tous les dix ans. Aujourd’hui, ils veulent donner un sens à leur manifestation : « Chaque décennie nous faisons quelque chose de spécial et cette année nous voulons faire participer les partenaires et le public à l’évènement puisque l’entrée sera gratuite. Il y a ici une grosse ferveur. Nous allons présenter un CD souvenir réalisé par le club et qui devrait avoir du succès. »

Une méthode et un savoir-faire

L’anniversaire est bien présent dans les esprits mais il ne pourrait faire oublier qu’une saison sportive est en préparation. Le manager général, l’Anglais Paul Walsh, le coach Karim Ait-Oufkir et les entraîneurs de la « B » Rudy Lethiec et Stéphane Dusch sont à pied d’œuvre au service d’une philosophie que nous révèle Jean-Yves Quintin : « Depuis qu’il est arrivé il y a cinq ans Paul Walsch a instauré le principe que nous devons jouer tous les ballons dont nous avons la maîtrise. Il n’est pas question de rendre les ballons au pied. Derrière un pack qui assure il est rare d’avoir cette liberté. Nous marquons beaucoup mais nous sommes aussi l’équipe qui a encaissé le moins d’essais et notre public est ravi. » On ne changera donc pas une formule qui gagne mais l’objectif est renforcé : « C’est clairement dit, nous voulons terminer premiers de la poule, faire les play-offs et voir ensuite où cela nous mène. Le club est structurellement prêt à monter en Fédérale 2 et nous avions cette saison quasiment une équipe de Fédérale 2 que nous avons densifiée par le recrutement de dix éléments ciblés. Nous avons une méthode de gestion, nous savons faire, on dépense mais on ne gaspille pas. »

Cette sagesse, le RCT l’applique dans l’entente avec Saint-Nazaire qui régit les U16 et U19. Un trou entre générations a imposé ce mariage de raison car ni l’un ni l’autre n’aurait pu s’engager seul. Mais laissons les Briérons savourer leurs 110 ans et surtout ne vous méprenez pas, le RCT n’est pas un vieillard, car il s’enflamme encore.

Rugby club trignacais

Date de création : 1912

Nombre de licenciés : 350

Plus haut niveau atteint : Fédérale 2

Palmarès : Champion de l'Atlantique Honneur (1992)

Budget : 200 000 euros

Parcours 2021-2022 : Fédérale 3, troisième de la poule 18, éliminé en 32ème de finale par l'AS Monaco

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Gérard Piffeteau
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?