Castres - Montauban : l’émotion au cœur de la préparation

  • Castrais et Montalbanais, en match de préparation, se disputeront vendredi soir le deuxième trophée Ibrahim-Diarra de l’histoire.
    Castrais et Montalbanais, en match de préparation, se disputeront vendredi soir le deuxième trophée Ibrahim-Diarra de l’histoire. Icon Sport
Publié le

Castrais et Montalbanais, en match de préparation, se disputeront vendredi soir le deuxième trophée Ibrahim-Diarra de l’histoire. Une rencontre en hommage à Ibou, joueur des deux clubs, décédé en décembre 2019 des suites d’un AVC.

On jouera pour lui. Vendredi soir, sur la pelouse du stade Sapiac de Montauban, tous les acteurs auront dans un coin de la tête le sourire rayonnant d’Ibrahim Diarra, décédé en décembre 2019 des suites d’un terrible AVC. Et c’est bien plus qu’un match de préparation que joueront Castrais et Montalbanais, puisque les deux clubs se disputeront le désormais traditionnel trophée portant son nom.

Par la force des choses, le Trophée Ibou-Diarra est devenu un des marqueurs de l’été des deux clubs phares de la carrière d’Ibou. Toujours un moment particulier pour les joueurs qui l’ont bien connu : « Le souvenir d’Ibou ne s’estompera pas, pose d’entrée Mathieu Babillot, capitaine du CO. J’ai une attache particulière avec ce trophée. J’espère qu’on sera à la hauteur vendredi soir. Personnellement, Ibou me parlait beaucoup. Il me donnait des conseils. Par exemple, il ne voulait pas que je « chacaille » trop sur le premier temps de jeu qui est toujours bien organisé. Il me disait de me concentrer sur ceux d’après. »

Et même si ce Trophée Diarra n’est au fond qu’un match de préparation (remporté l’an dernier par le CO), les deux équipes auront à cœur de très bien figurer. Mathieu Babillot, capitaine du CO : « Bien sûr, c’est un match important pour tout le monde. Pour les recrues, pour les joueurs, pour les coachs, pour les préparateurs physiques, pour le public… C’est important de passer les étapes et ce match en est une. Montauban est une très belle équipe. On les a joués l’année dernière dans le cadre de ce même Trophée et on avait eu du mal à gagner. On sait que lorsque l’on ne met pas les bons ingrédients contre ces équipes on peut vite souffrir. Ça va être costaud, à nous d’être prêts. »

Même si elle sera bien présente, il faudra mettre de côté l’émotion pour très vite basculer sur les attendus de ce match. Côté Castrais la préparation, qui a débuté plus tard pour cause de finale, poursuit son chemin après le stage de Saint-Lary. Mathieu Babillot reprend : « C’est très bien de jouer Montauban. Ils ont repris un peu plus tôt que nous, on sait qu’ils seront prêts, ils sortent de deux victoires en préparation. Ce sera à nous d’être dans le vif du sujet et à nous de contrer cette équipe qui sera très en place. Il faudra maîtriser notre rugby. Pour l’heure, Je n’ai pas envie de dire si nous sommes dans les clous ou pas. La seule vérité c’est celle du terrain. On avance. Ce match contre Montauban devra nous dire sur quels secteurs on devra bosser sur la fin de la préparation. Les premières échéances de Top 14 seront vite là ! »

Montauban friand

Les Montalbanais sont eux très friand de cette opposition, comme le précise David Gérard, le manager : « Le match de Castres il est génial pour nous. Génial parce qu’on se ressemble vraiment avec les Castrais. Ça s’est vu au dernier match amical qu’on a joué contre eux. Ça ne se joue a pas grand-chose parce qu’on a vraiment un profil d’équipe similaire. On s’est densifié derrière parce que l’année dernière, ils nous avaient jetés dans les tribunes avec leurs monstres (rires). Le but de chaque été est de trouver des matchs amicaux qui ont un sens. C’est important dans la construction d’un groupe. » 

Les Castrais auront ensuite un dernier match pour se jauger avant de plonger dans le grand bain du championnat. Le CO jouera mercredi soir à Mazamet face au Connacht dans le cadre du challenge Vaquerin. Les Montalbanais, eux, attaqueront leur saison de Pro D2 dès le 26 août à Montauban.

Les groupes

Castres : Tierney, Tichit (cap.), Guillamon, Azar, Gorge, Lebrun, Colonna, Humbert, Guerrois, Konnov, Nakarawa, Taffanel, Pieterse, Hannoyer, Cope, Usarraga, F. Tukino, Maravat, Kornath, Raisuqe ; Doubrère, Benoist, Le Brun, Botica, Dupont, C. Tukino, Seguret, Laveau, Zeghdar, Waqaninavatu, Bouzerand, Palchine, Chabouni, Larregain.

Montauban : 15. Tuculet ; 14. Guillemin, 13. Bonnefond, 12. Tupuola, 11. Vici ; 10. Abzhandadze, 9. Delord ; 7. Giorgadze, 8. Viiga, 6. Quercy ; 5. Paulino, 4. Uanivi ; 3. Laval, 2. Feltrin, 1. Seyrolle. Remp. : Agnési, Bué, Burduli, Yaméogo, Marotel, Deligny, Malafosse, Vaotoa, Vincent, Witt, Momo, Munoz, Venter, Méric, Bosviel, Riguet, Mathy, Puntous, Poirson, Rokoduguni, Pujol, Sanchez.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?