Toulon est en quête de repères

  • Les Toulonnais du duo Franck Azéma-Pierre Mignoni sont ambitieux cette saison. Ils affrontent Clermont ce vendredi avec plusieurs jeunes joueurs.
    Les Toulonnais du duo Franck Azéma-Pierre Mignoni sont ambitieux cette saison. Ils affrontent Clermont ce vendredi avec plusieurs jeunes joueurs. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Après un stage de préparation à Tignes, les Varois retrouvent la compétition face à l’ASMCA, dans l’antre toulonnais de Léo-Lagrange. Ce sera la première du duo Franck Azéma et Pierre Mignoni.

De l’air de la montagne, à l’air marin. Après un stage de six jours à Tignes, les Rouge et Noir ont regagné leur Rade, le 12 août. Dans les Alpes, Pierre Mignoni et Franck Azéma, qui avaient pour la première fois leur groupe au complet, ont mis les choses à plat : « Avant ce stage, on n’a pas parlé d’objectifs, a livré l’ex-manager du Lou avant le départ dans la station. On veut profiter de ce moment pour mettre tout ça à plat et parler de nos ambitions en interne. » Sur la volonté de Bernard Lemaître, et en accord avec les joueurs et le staff technique, Toulon veut se donner les moyens d’aller au bout en Top 14 et en Challenge Cup.
Mais dire, c’est faire rire, faire, c’est faire taire. Et ces dernières saisons, le club frappé du muguet a déçu et causé le courroux de Mayol. Les anciens comme les nouveaux ont conscience que la « tâche est grande », selon Mignoni, pour redorer le blason. « Ce stage a été intense. Il s’est tenu avec une grande application, a appuyé le directeur du rugby, mercredi, devant les clubs de supporters. Il y a eu de l’implication, de l’adhésion et une bonne ambiance. » Après la sueur aux entraînements, où l’incorporation du ballon a été omniprésente, il est venu le temps de la première sortie face à l’ASMCA des ex-Toulonnais Belleau et Hériteau. Comme son rival des années 2010, les Auvergnats sont en reconstruction.


Toulon a du pain sur la planche

 

Sur les bords de la Méditerranée, l’intersaison a apporté son lot de changements. Malgré une dynamique positive en fin d’exercice, les Rouge et Noir doivent faire face à plusieurs chantiers. Chez les avants, il faut trouver les automatismes en conquête sans la tour de contrôle « Etzebeth ». Timani est capable de jouer ce rôle, et Baubigny, nouveau lanceur, a de belles références pour stabiliser l’édifice.
À la charnière, Serin se retrouve orphelin de Carbonel et Belleau. Son association avec West, qui a été préservé lors de l’entraînement de lundi, sera scrutée de près à Léo-Lagrange. S’il concédait s’être « dispersé » l’an dernier, à force d’être surutilisé sur le terrain et en dehors, l’international français a encore la volonté de multiplier les casquettes. Il s’est entraîné plusieurs fois à l’ouverture, et s’est remis à buter avec assiduité. Cette dernière fonction, qu’il occupait souvent à l’UBB, lui plaît énormément. Il voit d’un bon œil d’endosser cette responsabilité.
Enfin, comme à l’accoutumée, les jeunes pousses auront une grosse carte à jouer lors de ce brassage estival. Dans la cage, Halagahu et Warion remplacent numériquement le départ soudain de Roux pour Bath. En l’absence d’Isa (Rugby Championship) et avec la perte d’Ory, Le Corvec, Coulon et Egiziano ont des places à prendre en troisième ligne. Révélation de la fin de saison, Smaïli a les clefs pour s’imposer en doublure de West. Mignoni et Azéma veillent à l’osmose et à la saine concurrence… À eux de saisir leur chance !


Le groupe :
Alainu’uese, Baubigny, Brookes, Coulon, Damond, Devaux, Du Preez, Essoh, Etrillard, Fifita, Fresia, Halagahu, Le Corvec, Parisse, Timani, Warion, Yemsi ; Cordin, Danglot, Domon, Drean, Paillaugue, Smaïli, Rabut, R.Rebbadj, Robert, Salles, Septar, Serin, Sinzelle, Wainiqolo.
 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Mathias MERLO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?