Un premier test en guise d’opportunité pour Brive

  • L'équipe de Brive lors de la rencontre face à Clermont en 2021-2022.
    L'équipe de Brive lors de la rencontre face à Clermont en 2021-2022. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

À Saint-Affrique, Brive lance sa saison face à Bristol. L’occasion de faire une première revue d’effectif et de lancer quelques jeunes dans le grand bain en l’absence de plusieurs joueurs blessés.

Le premier match de la saison est toujours un moment attendu par beaucoup de suiveurs. Celui de Brive, ce vendredi soir à Saint-Affrique face à Bristol, le sera tout particulièrement. Car l’effectif corrézien a été particulièrement bousculé cet été avec les départs de quatorze éléments et l’arrivée de sept nouveaux joueurs (dont Rodrigo Bruni présent dans le groupe argentin pour le Rugby Championship). Plusieurs d’entre eux disputeront leurs premières minutes avec le maillot noir et blanc en Aveyron et viendront renforcer un effectif rajeuni et amoindri pour ce premier match. «Ce sera l’occasion pour nous de réaliser une première revue d’effectif, un état des lieux après la reprise et une bonne préparation. Nous avons plusieurs joueurs avec des "bobos", qui sont absents. C’est une équipe très jeune qui va jouer contre Bristol», reconnaît Jeremy Davidson.

L’occasion pour plusieurs membres du centre de formation qui ont fait toute la préparation de se mettre en valeur. «C’est très bien pour nos jeunes espoirs d’avoir toutes ces opportunités de jouer au plus haut niveau. Certains sont au Supersevens et ont marqué des points samedi dernier, d’autres sont avec nous et peuvent le faire face à Bristol.»

Une préparation en deux temps

Ce premier test viendra conclure un deuxième stage à Saint-Affrique dont la charge de travail a été diminuée par rapport à celui de Bugeat début août. «Nous sommes à deux semaines de la reprise du championnat, nous avons fait le choix de lever un peu le pied», explique le manager. Après avoir repris l’entraînement le 5 juillet, parmi les premières équipes de Top 14 – seuls les Bayonnais ont repris un jour plus tôt –, le staff briviste a fait le choix de laisser une semaine de repos à ses joueurs fin juillet. Jeremy Davidson détaille : «Nous avons fait un début de préparation avec une charge de travail très très haute. Pour cela, il fallait couper une semaine afin de régénérer physiquement et mentalement, avant de reprendre sur des semaines plus axées "rugby" à partir du stage de Bugeat, d’où la nécessité de revenir plus tôt.»

Une stratégie de plus en plus courante et adaptée par plusieurs écuries de Top 14. Une préparation qui doit porter ses fruits dès le 3 septembre prochain lors de la réception de Lyon en ouverture du championnat.

Le groupe

Brive : Brennan, Vanai, Tapueluelu, Fraissenon, Matu’u, Da Silva, Karkadze, Dufour, Van der Merwe, Ceccarelli, Coria Marchetti, Van Eerten, Rixen, Bruges, Matalaweru, Zafra, E. Abadie, Voisin, Gué, Bedou, Papali’i, Lestro ; P. Abadie, Sanga, Ferte, Hervé, Lacoste, Raffy, Olding, Arnold, Galletier, Lee, Fabien, Muller, Bituniyata, Jurand, Laranjeira.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Romain LAFON
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?