Les Dragons veulent tirer les premiers

  • Les Dracs de Mathieu Cozza chercheront à valider une place en play-off. Photo Icon Sport
    Les Dracs de Mathieu Cozza chercheront à valider une place en play-off. Photo Icon Sport
Publié le

Les Dragons Catalans sont de retour à Perpignan après deux déplacements en Angleterre conclus par une victoire et une défaite. À quatre journées de la fin, les Dracs entendent assurer leur qualification pour les play-offs en disposant ce samedi des Diables Rouges de Salford.

Les choses s’accélèrent en Super League. Les douze formations engagées dans cette compétition doivent maintenant gérer les quatre dernières étapes de la saison en quinze petits jours seulement. "Ça va être difficile d’enchaîner en fin de saison avec cette chaleur. Au niveau de l’encadrement, on doit faire très attention parce que c’est trop dangereux pour les joueurs de répéter les matchs à cette intensité. Pour les organismes, ce n’est vraiment pas bon, mais il faut faire avec et on va devoir gérer au mieux la situation", admet l’entraîneur assistant Thomas Bosc.

Devant eux, les Dragons doivent enchaîner Salford ce samedi, puis ils iront à Toulouse jeudi prochain avant d’accueillir Leeds le lundi soir et de filer à Wigan le samedi 3 septembre pour boucler la phase régulière. "On ne préfère pas penser à cette série. Nous restons focus sur Salford et sur ce qu’il faut faire, on verra la suite", ajoute Thomas Bosc qui continue de voir son infirmerie être bien garnie. Julian Bousquet (genou), Jordan Dezaria (pied), Matt Whitley (genou), Mike McMeeken (pouce), Benjamin Jullien (adducteurs), Mitchell Pearce (cheville) et Sam Tomkins (genou) sont forfaits, alors que Sam Kasiano et Tiaki Chan sont suspendus.

Bonnes nouvelles en revanche pour Benjamin Garcia, Mika Goudemand et Matthieu Laguerre qui quittent l’infirmerie. Autres retours prévus : Samisoni Langi est guéri, Fouad Yaha est rentré dimanche dernier alors que Gil Dudson retrouvera lui aussi la compétition après un mois d’arrêt.

Un parcours copieux

La situation aussi perturbante soit-elle ne fait pas sortir les membres de l’encadrement de leur ligne de conduite ni de leurs objectifs. "On doit se focaliser sur Salford. Oui, nous ne sommes pas dans les meilleures conditions pour préparer ces quatre matches. Mais nous ne sommes pas les seuls dans cette situation-là et il faut faire avec. C’est difficile d’avoir autant de forfaits à chaque fois (treize à Wakefield et douze à Castleford), mais c’est pour ça que l’on a un effectif de qualité avec trente garçons prêts à évoluer et qui auront une partie importante à jouer dans la réussite de cette fin de saison", insiste l’ancien ouvreur des Dragons. Si le parcours se veut extrêmement copieux, les Dragons doivent tout faire pour le rendre le moins indigeste possible. Une victoire samedi face à Salford leur ouvrirait les portes des play-offs, assurant au passage un premier tour à Perpignan. Tout l’enjeu de cette première étape qui devra balayer les spectres du doute et éviter de mettre le groupe sous la pression du groupe des poursuivants avec des équipes comme Castleford et Leeds qui lorgnent sur la place des Dragons au classement. Au moment d’aborder ce sprint final réservé aux baroudeurs, les Dragons Catalans ne veulent surtout pas brûler les étapes, ayant conscience que ce premier rendez-vous sera celui qui tirera le fil du scénario de fin. "On travaille depuis le mois de novembre pour en arriver là et il ne faut pas manquer ces dernières marches", conclut l’ailier Tom Davies qui est revenu de blessure ces dernières semaines et qui est pressé de retrouver Gilbert-Brutus ce samedi.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Bruno ONTENIENTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?