Amical - Bayonne dans la bonne dynamique après sa victoire face à Bordeaux-Bègles

  • Les Bayonnais de Camille Lopez ont frappé fort en disposant de l’UBB.
    Les Bayonnais de Camille Lopez ont frappé fort en disposant de l’UBB. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Durant 80 minutes, Bayonne a montré un visage séduisant dans toutes ses formes de jeu. Entreprenants, solides en défense, ils sont venus à bout d’une UBB incomplète et pas tout à fait prête.

Bayonne est entré de plain-pied dans le Top 14. Avec un test probant, la confrontation à un club du top 4. Même amputé de ses internationaux, Jalibert, Lucu, Moefana, Jolmes, Tameifuna, Petti, Cordero et Cobilas, l’UBB avait pour but de valider son stage à Saint-Lary face à une vraie opposition et donc de présenter son vrai visage. L’Aviron a pu ainsi mesurer sa progression après le match face à Colomiers la semaine dernière.

En premier lieu, les protégés de Grégory Patat se sont efforcés d’effacer les fautes de mains, d’éviter les pertes de balles. Bref, de travailler la précision, la vitesse de déplacement. Mission accomplie dès le début de match où ils ont tenu le ballon, sans être toujours efficaces mais les lancements de jeu ont mis les Girondins en difficulté. Et lorsqu’ils se sont approchés de la ligne en début de match, ils ont fait mouche. Ballon porté et libération pour les trois-quarts.

Pourailly était à la conclusion

Autres secteurs à sonder, l’intensité, les collisions. Face à un adversaire de fort tonnage, les basques ont tenu le choc. Les avants n’ont pas hésité non plus à défier physiquement leurs vis-à-vis. Ils ont ainsi permis à Jacquelain d’aller derrière la ligne en deuxième période. Après déjà un essai marqué par Leindekar sur un pressing défensif payant. Leur défense, bien aidée aussi par les maladresses adverses, s’est montrée particulièrement efficace. Notamment au cours des 20 dernières quand l’UBB réagissait enfin et se redonnait des couleurs et provoquait des sueurs froides chez les Basques. Ces derniers, avides de conserver cette victoire significative, ont défendu bec et ongles leur ligne. Dans une fin de match folle, les Bordelais ont enfin marqué un essai. Mais la réaction bayonnaise a été immédiate. Ils leur ont rendu la monnaie de leur pièce.

Bayonne a donc montré un visage séduisant pendant 80 minutes. Il lui fallait s’investir sur toute une durée de match pour effacer les travers de la semaine dernière face à Colomiers. Un autre objectif rempli. Et pour cela, ce match face à l’UBB aura été instructif. Il a sûrement donné des indications sur son niveau actuel. Rassurés les Bayonnais quant à leur prestation face une formation de l’élite. Même s’il ne s’agissait que d’un match de préparation mais qu’ils peuvent qualifier d’encourageant. Dans un mois, les deux formations se retrouveront à Jean-Dauger, en championnat. Bayonne avec ses certitudes, l’UBB avec ses internationaux et un autre visage certainement.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Edmond LATAILLADE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?