La Pimpine (Régionale 1) : au tournant d’une vie

  • L’école de rugby du RCP a remporté au classement général le tournoi de Léognan.
    L’école de rugby du RCP a remporté au classement général le tournoi de Léognan. DR
Publié le

Âgé de 5 ans, le club girondin est invaincu à domicile et collectionne deja six trophées. Son avenir suscite curiosité et excitation.

La nécessité un jour s’est imposée de réunir ce qu’il restait des forces vives des clubs voisins de Cénac et Sadirac. Directement concernés, les responsables des deux écoles de rugby ont entamé le processus d’une entente qui devait déboucher ensuite sur une fusion passant par la mise en sommeil des deux clubs et la création d’une nouvelle entité. Ainsi est né en 2017 le Rugby Club de la Pimpine, appellation empruntée au ruisseau qui relie les deux villages des coteaux de l’Entre-Deux-Mers aux portes de Bordeaux. Un joli nom certes, et une géolocalisation aujourd’hui facilitée par la présence de six trophées sur les murs du club house.

Plus fort encore, le RCP est invaincu sur ses deux terrains depuis… cinq ans ! Son jeune président Christophe Deguilhem, l’un des artisans de la fusion, salut le pari réussi : « Nous avions une équipe première absente (Sadirac) et des jeunes qui poussaient (cadets de Cénac champions de Teulière B) et qu’il fallait incorporer. Depuis 2018 on enchaîne les montées et les trophées. Pour cette saison pleine post-Covid on réalise le doublé territorial première et réserve. Au fur et à mesure de nos résultats sportifs on commence à bien localiser notre club. »

Le club n’est pas un supermarché

Nous voulions savoir quelle alchimie particulière nourrissait les performances remarquables du RCP. Christophe Deguilhem a la réponse : « Nous avons voulu conserver l’esprit village en restant très attaché à la formation. Il y a un travail fantastique du manager sportif Franck Nouailles. Il a su insuffler une méthode de travail et un état d’esprit. On s’accroche à cela. Nous avions un projet de jeu et de développement qui visait la Promotion Honneur et qui va devoir passer le cap d’une saison charnière. Depuis quatre saisons nous sommes dans une dynamique de victoires et de montées, il y a de la joie et de l’envie. Mais nous savons que la saison prochaine il va falloir apprendre à perdre, le but étant de nous situer en termes de structures. » 

Du président à Tatiana Gerrer patronne efficiente de l’école de rugby en passant par quelques acteurs majeurs tels Jean-Claude Belloc et Alain Ragot (partenariat), Pascal Barbiroto, Joris Bernède ou les entraîneurs Anthony Gonzalez, Laurent Ardouin, Christophe Mingenette, David Azoulay, Richard Ozou, Vincent Piandon, le tableau pourrait être idyllique (enjolivé même par un pôle féminin en pleine croissance) si ne planait une ombre : « La gestion des jeunes U14 est très difficile à proximité de l’agglomération bordelaise. Les regards des voisins sont braqués sur nous et nous alimentons les clubs environnants. C’est très frustrant pour nous d’avoir 200 jeunes à l’école de rugby et de se retrouver démuni en cadets par manque d’effectif. Nous ne sommes pas suffisamment protégés. Notre discours est devenu plus agressif : le club n’est pas un supermarché où on se forme et que l’on quitte. Il y a le respect des valeurs et si votre enfant est bon on viendra le chercher et le club qui viendra c’est Bordeaux-Bègles. » Avec fermeté, le RC de la Pimpine aborde un virage qui va déterminer son avenir.

Date de création : 2017

Nombre de licenciés : 410

Plus haut niveau atteint : Régionale 1

Palmarès : Champion du Terroir Première Série (2022), Troisième Série (2019), Réserves Deuxième Série (2018), Féminines à X championnes de Ligue et de Gironde (2022).

Budget : 130 000 €

Parcours 2021-2022 : Régionale 2, 1e de la poule Nouvelle-Aquitaine, éliminé en 16e de finale du championnat de France, éliminé en 8e de finale de Ligue par Ondres

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Gérard PIFFETEAU
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?