Amical - Castres a fait des essais contre Montauban

  • Pour leur premier match amical de la saison, les Tarnais ont procédé à une large revue d’effectif.
    Pour leur premier match amical de la saison, les Tarnais ont procédé à une large revue d’effectif. Midi Olympique - Aurélien Delandhuy
Publié le

Pour leur premier match amical de la saison, les Tarnais ont procédé à une large revue d’effectif menée par Antoine Tichit. Promu capitaine d’un soir, le pilier est apparu très en forme.

Quand le CO procède à une revue d’effectif, le club tarnais ne fait pas les choses à moitié. C’est bien simple, aucun des joueurs ayant participé à la dernière finale du Top 14 n’était sur la feuille de match pour disputer ce deuxième trophée Ibrahim-Diarra. L’encadrement tarnais avait plutôt fait place à une équipe composée par les recrues et par les jeunes du centre de formation ayant fait la préparation avec les pros.

Cette phalange expérimentale était menée par le pilier Antoine Tichit, promu capitaine d’un soir et auteur d’un bel essai. « Je pense que l’équipe a produit une bonne première mi-temps, une mi-temps solide. C’est dommage de ne pas être parvenus à concrétiser deux actions bien construites dans leur camp qui auraient pu nous être favorables. Pour un premier match amical contre une équipe qui a déjà joué trois fois, c’est intéressant. On peut construire sur ce match-là. Personnellement, je me suis senti bien, j’étais content d’avoir la responsabilité de mener cette équipe. J’avais à cœur d’apporter ma pierre à l’édifice, c’était une belle expérience. J’ai aimé faire découvrir le CO à nos jeunes joueurs. Les recrues ont une nouvelle fois été bien choisies. Elles ont un état d’esprit irréprochable. Elles nous apportent de la profondeur et j’espère qu’on pourra jouer sur les deux tableaux grâce à elles. »

Des scories à gommer

Le puissant pilier gauche a pointé toutefois quelques scories en termes de discipline : « Montauban était plus prêt que nous. Du coup, ils nous ont pris un peu de vitesse sur les ballons-portés. On a fait des fautes à cinq mètres de la ligne et forcément, cela donne carton jaune contre nous. Il faut améliorer la discipline, parce qu’être à treize pendant vingt minutes ce n’est pas possible à ce niveau. »

Pierre-Henry Broncan, le manager du CO, sait lui aussi qu’il faudra gommer ces erreurs avant le début du championnat mais il salue la prestation de ses jeunes joueurs et de ses recrues : « C’était un match plein d’enseignements. On a vu que l’on avait beaucoup à faire sur la discipline. On a écopé de beaucoup de cartons jaunes ce soir. C’est à rectifier impérativement pour le Top 14. C’est aussi riche d’enseignement pour nos jeunes qui ont vu la différence entre le championnat espoir et un match professionnel. Les nouveaux aussi m’ont fait bonne impression. La plupart devraient rejoindre les « finalistes » pour composer l’équipe qui affrontera le Connacht mercredi soir. »

Ce match face au Connacht sera le deuxième et dernier match amical de l’été castrais avant le saut dans le grand bain du Top 14, le 3 septembre à la Paris La Défense Arena face au Racing 92. Au rang des mauvaises nouvelles, Leone Nakarawa est sorti de la pelouse, visiblement touché à une épaule…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?