Amical - Le premier rugissement du Lou face à Montpellier

  • Kyle Godwin et les Lyonnais sont venus à bout des champions de France en titre au terme d’une très belle deuxième période. Photo Angèle Ricciardi
    Kyle Godwin et les Lyonnais sont venus à bout des champions de France en titre au terme d’une très belle deuxième période. Photo Angèle Ricciardi
Publié le

Un peu longs à se mettre en route, les Lyonnais ont livré une deuxième mi-temps sérieuse et ont fini par remporter leur premier match de la saison contre le champion de France en titre, qui avait toutefois procédé à une large revue d’effectif.

Quand ils ont posé les pieds sur l’île de Beauté lundi dernier, les Lyonnais ne s’attendaient certainement pas à passer pareille semaine. Après quatre jours tout à fait normaux passés à développer leur potentiel athlétique, réviser leur rugby et soigner leur cohésion de groupe en faisant découvrir à leurs six recrues sudistes Josiah Maraku, Paulo Tafili, Arno Botha, Liam Coltman, Fletcher Smith et Kyle Godwin (auxquelles il faut ajouter la septième et dernière recrue lyonnaise, le troisième ligne français et ex-Montois Maxime Gouzou) les délices culinaires et musicaux de la culture corse, les Lyonnais ont, comme tous les autres résidents de l’île de Beauté, affronté la tempête.

Quand ils sont sortis de leur hôtel jeudi matin, les Lyonnais ont réalisé l’ampleur des dégâts causés par son passage : arbres arrachés, routes bloquées, le tout sous un ciel si noir qu’il semblait annoncer l’apocalypse. Plus chanceux que de nombreux campeurs qui ont vu leurs vacances virer au drame, les hommes du capitaine Félix Lambey ont, malgré les routes dégradées, néanmoins pu rejoindre le stade et s’entraîner normalement pour préparer avec sérieux ce qui sera leur seul galop d’essai de la saison avant leur déplacement à Brive le 3 septembre prochain (17 heures).

Berdeu et le pack lyonnais en vue

 

Avant ce premier test, le capitaine Félix Lambey avait déclaré à nos confrères du Progrès qu’il espérait que son équipe franchirait "un cap" à Bastia. Pour ce faire, le manager Xavier Garbajosa avait aligné un XV de départ pour le moins costaud, malgré les absences de cadres tels que Jordan Taufua, Dylan Cretin, Baptiste Couilloud ou Davit Niniashvili. Un XV de départ qui faisait la part belle aux recrues, dont quatre étaient titulaires. Prévu sur la feuille de match, l’ouvreur néo-zélandais Fletcher Smith a été préservé en raison d’une petite alerte musculaire à la cuisse. Dans cette victoire acquise en deux temps (lire ci-dessous), plusieurs hommes se sont illustrés : d’abord l’ouvreur Léo Berdeu, apparu tranchant sur ses interventions balle en main et précis dans ses tirs au but. L’ex-talonneur des Highlanders qui compte huit sélections avec les All Blacks, Liam Coltman, s’est également signalé par un essai, mais le mérite de celui-ci est à donner au paquet d’avants qui a dominé son homologue montpelliérain – au demeurant largement rajeuni – en seconde période.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?