Mathieu Cidre (Carcassonne) : « Faire un résultat pour débuter »

  • Mathieu Cidre et l'USM veulent frapper fort d'entrée à Colomiers.
    Mathieu Cidre et l'USM veulent frapper fort d'entrée à Colomiers. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

La préparation de l’avant saison et les deux matchs face à Provence Rugby, vous ont-ils satisfaits ?

La préparation a été bien maîtrisée. Au sein de l’encadrement, on est particulièrement satisfaits. Et pourtant, le contexte n’était pas vraiment facile, car n’oublions pas qu’à l’intersaison, l’effectif a fait l’objet d’un important turnover. Nous étions dans la reconstruction avec l’arrivée d’une quinzaine de recrues. Après plus de huit semaines de travail, de vie commune, les nouveaux se sont bien adaptés à leur nouvelle vie sportive avec la collaboration des anciens qui ont bien joué le jeu. Quant aux matchs de préparation, au niveau de l’engagement, de l’état d’esprit, on peut dire que c’était positif. En revanche le contenu était loin d’être convaincant. Nous avons alterné le bon et le moins bon.

Justement lors du premier match à Leucate le demi de mêlée Pierre Pagès a été sérieusement blessé après un plaquage à retardement. La sanction méritait-elle un carton rouge ?

À mon sens, oui ! Que ce soit un match de préparation, de championnat ou de phase éliminatoire, un jeu dangereux doit être sévèrement sanctionné. À Leucate, le carton rouge s’imposait plus que le jaune. Dans cette histoire, nous sommes sérieusement pénalisés puisque nous sommes privés pendant la durée du bloc d’un joueur de qualité. À ce jour, nous n’avons que Samuel Marquès comme demi de mêlée puisque Damien Anon est également indisponible.

La saison dernière, vous avez doublement vaincu Colomiers. Ce vendredi soir, vous pensez confirmer ces deux précédentes performances ?

Colomiers est une équipe qui nous ressemble dans de nombreux domaines. Déjà, nous n’avons pas la pression de jouer ce premier match à domicile. La pression sera sur Colomiers. Nous avons préparé ce rendez-vous avec le désir de faire un résultat. On peut y arriver si l’équipe respecte les consignes, si on remporte le bras de fer défensif et si on se concentre sur les choses simples. Après, il y a des éléments que nous ne maîtrisons pas comme le temps, l’arbitrage et le public.

Christian Labit a évoqué le recrutement de deux ou trois joueurs supplémentaires. Votre effectif va-t-il s’élargir ?

C’est vrai, mais on attend la première trêve et la fin du premier bloc. On voudrait élargir notre effectif au niveau du pack. On songe à un talonneur et un deuxième ligne supplémentaires. Mais notre priorité est de trouver un joker médical à notre centre Jordan Puletua qui n’est pas encore rétabli de sa fracture à un tibia et pas encore opérationnel.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?