Montauban souverain mais méfiant face à Nevers

  • Les Montalbanais de Shaun Venter ont remporté deux matchs de préparation contre des écuries de Top 14, Perpignan et Castres. Mais pour les Tarn-et-Garonnais, le plus important est le match de vendredi contre Nevers. Photo Aurélien Delandhuy
    Les Montalbanais de Shaun Venter ont remporté deux matchs de préparation contre des écuries de Top 14, Perpignan et Castres. Mais pour les Tarn-et-Garonnais, le plus important est le match de vendredi contre Nevers. Photo Aurélien Delandhuy - AURELIEN DELANDHUY MIDI OLYMPIQUE
Publié le

Victorieux de leurs trois matchs amicaux, les Montalbanais préparent tout de même la réception de Nevers avec méfiance. Des Neversois, qui eux sont dans le doute après deux lourdes défaites cet été. Un duel qui s’annonce âpre et équilibré.

Aucune formation de Pro D2 ne peut se targuer d’avoir battu deux formations de Top 14 durant ses matchs de préparation, et pourtant les Montalbanais ne s’enflamment pas. Les plus anciens ne cesseront jamais de répéter qu’il y a un gouffre entre les amicaux et le championnat. Difficile de leur donner tort comme le déclare le manager général de l’USM, David Gérard : « Nous avons affronté une équipe de Perpignan qui n’était pas venue à Sapiac pour jouer sa saison, de même pour Castres il y a une semaine. Être champion du monde des rencontres de présaison ne m’intéresse pas personnellement. Le plus important, c’est ce vendredi soir face à Nevers ». Un discours méfiant qui ne diffère pas par rapport à celui tenu par les joueurs eux-mêmes, qui veulent rapidement faire tomber l’euphorie des trois victoires en autant de rencontres : « Ces trois succès, il ne faut bien sûr pas les oublier, explique le troisième ligne Quentin Witt. On doit tout simplement confirmer ces belles sorties par une victoire d’entrée pour ouvrir le championnat de la plus belle des manières et engranger encore un peu de confiance ».

Une dynamique différente pour Nevers

Forcément, quand on aborde la première journée d’une nouvelle saison, les seuls résultats sur lesquels s’appuyer sont ceux des rencontres de préparation. Alors si du côté des Tarn-et-Garonnais, tous les feux sont au vert malgré des contextes un peu spéciaux, les Neversois sont eux loin d’être souverains à quelques heures du coup d’envoi de cette Pro D2. Les Nivernais ont essuyé deux larges revers lors de leur préparation face à Aurillac et Vannes. Une différence de confiance qui pourrait se faire ressentir sur la pelouse de Sapiac vendredi soir, en tout cas c’est ce qu’espère David Gérard : « Il ne faut pas oublier que l’on reçoit les derniers demi-finalistes de notre championnat. Ils ont peut-être manqué de liant lors de leurs deux premières sorties mais croyez-moi que l’on ne les reçoit pas avec le sourire aux lèvres. On partira peut-être avec une petite longueur d’avance car on reçoit, mais ce ne sera pas une partie de plaisir ».

Un gros combat attendu en touche

Cela n’aura pas échappé à grand monde la saison passée, Nevers excelle dans le secteur de la touche, avec ses ballons portés dévastateurs. Face à Castres la semaine passée, l’USM a inscrit quatre de ses cinq essais grâce à des mauls. On peut donc logiquement s’attendre à un combat de tous les instants dans ce secteur vendredi soir. « Lors de l’exercice précédent, les Nivernais possédaient très clairement la meilleure touche du championnat, affirme Quentin Witt. Ils auront sûrement à cœur de répondre présent en conquête d’entrée. Ça va cogner très fort.» Vous l’aurez compris, les arrières risquent bien d’assister à de longs affrontements entre les deux huit de devant. Ne restera plus « qu’à bien jouer les coups derrière » comme s’en impatiente déjà le centre Maxime Mathy, de quoi confirmer ce bel été pour des Montalbanais toujours plus ambitieux.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Vincent FRANCO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?