Amical - Clermont vise l’échelon supérieur face à Bordeaux-Bègles

  • Paul Jedrasiak et les Clermontois veulent monter en puissance.
    Paul Jedrasiak et les Clermontois veulent monter en puissance. Icon Sport
Publié le

Après une première sortie convaincante contre Toulon, l’ASM monte d’un cran face à Bordeaux-Bègles. À Issoire, les Clermontois doivent peaufiner leurs derniers réglages avant le début du championnat.

Les Clermontois ont pris un grand bol d’air frais. Sur les bords de la Méditerranée, les protégés de Jono Gibbes ont fait plaisir à leur staff en validant le premier bloc de préparation. Amputé de nombreux cadres, Toulon a concédé quarante points face à son grand rival de la décennie passée.

Après une dernière saison terne, l’ASM avait besoin de se remettre sur de bons rails d’entrée. Xavier Sadourny s’est montré satisfait d’avoir coché le premier objectif de la saison. « On ne peut pas dire qu’on a fait une bonne saison donc c’était important d’emmagasiner de la confiance dès ce premier match. Physiquement, on a senti les joueurs prêts et cela valide notre préparation. Maintenant on sait que notre prochaine opposition sera plus relevée », note l’entraîneur de l’attaque clermontoise.

Devant leur public, les Auvergnats seront notamment attendus à un degré d’exigence supérieur. L’UBB de Christophe Urios viendra à Issoire avec une majorité de ses hommes forts. Certains errements défensifs contre le RCT ont notamment coûté deux essais évitables. Mais le staff jaune et bleu n’avait pas embarqué nombre de facteurs X (Penaud, Moala, Simone…) dans le Var. Face à Bordeaux-Bègles, l’ASM se rapprochera davantage de son niveau réel avec un effectif quasiment complet.

Première pour Simone

L’UBB s’est inclinée contre Bayonne le week-end dernier et arrivera en Auvergne avec la volonté de revenir à son standing. L’occasion pour les entraîneurs clermontois de monter le curseur plus haut que prévu et de se rapprocher au maximum d’un match à balles réelles. Préparés à affronter une solide équipe girondine, les Clermontois livreront bataille avec un groupe étoffé de trente joueurs.

Contrairement à la semaine passée, plusieurs cadres feront leur première apparition cette saison. Irae Simone, George Moala, et Sébastien Bézy seront notamment présents. Une volonté directe des coaches auvergnats pour impliquer tout le monde le plus tôt possible. « C’est notre dernier match amical, le but sera de donner du temps de jeu à un maximum de joueurs pour avoir un groupe prêt. Bordeaux-Bègles est une équipe très dense et physique, on sait qu’ils vont élever leur niveau vendredi », anticipe Xavier Sadourny.

Contrairement à leurs derniers opposants, Clermont ne compte aucun blessé de marque dans ses rangs. Sorti sur une légère blessure à l’épaule, Thibault Lanen sera ménagé à Issoire mais devrait bien postuler pour le déplacement au Stade français.

Face à l’un des poids lourds du championnat, l’ASM doit confirmer sa bonne forme et conclure parfaitement ce premier cycle de pré-saison. « Nous sommes actuellement sur un rythme à 70% de rugby et 30% de physique, le but étant d’arriver à un rapport 90-10 la semaine prochaine pour se focaliser pleinement sur la technique, les détails et notre futur adversaire », analyse l’entraîneur auvergnat.

En attendant le voyage vers la capitale, les hommes de Jono Gibbes pourront se frotter à la rudesse girondine et préparer avec certitudes la nouvelle ère clermontoise.

Le groupe

Clermont : Beria, Beheregaray, Fourcade, Falgoux, Ojovan, Slimani, Annandale, Amatosero, Vahaamahina, Cancoriet, Van Tonder, Tixeront, Dessaigne, Viallard, Bézy, Belleau, Plisson, Moala, Simone, Ezeala, Raka, Tiberghien, Newsome.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Clément LABONNE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?