Bordeaux-Bègles et le signe des quatre

  • Les Bordelais de Zack Holmes vont tenter de signer leur première victoire de la saison face à Clermont.
    Les Bordelais de Zack Holmes vont tenter de signer leur première victoire de la saison face à Clermont. Icon Sport
Publié le

L’UBB n’a pas specialement brillé pour sa première sortie, en touche notamment. Une montée en gamme est attendue en auvergne, avec en plus le retour des quatre mousquetaires internationaux.

La première sortie des Bordelais à Bayonne n’a pas été une réussite, le score en fait foi. Et sur un plan visuel, les spectateurs ont été frappés par les approximations bordelaises en touche. Mais l’heure était encore aux réglages : « C’était notre premier match après trois semaines de préparation. Il y a eu trop de déchets dans la conquête et des ballons perdus après deux ou trois temps de jeu », explique Julien Laïrle qui ne saisit pas la perche qui lui fut tendue quant à l’impact physique du stage de Saint-Lary. « Non, il n’a pas été déterminant. » 

L’entraîneur adjoint de l’UBB a fait un constat plus technique de cette première sortie décevante. : « Nous avons fait essentiellement du frontal, très peu de jeu dans le dos et la seule fois où nous l’avons fait, nous avons marqué un essai. »

Encore peu de certitudes collectives

L’UBB a joué en reculant, n’a pas avancé tant que ça. Julien Laïrle a tout à fait reconnu les carences de la touche, le sujet est forcément sensible puisque l’UBB a perdu deux spécialistes, Cameron Woki et Alexandre Roumat. Ce n’est pas rien pour qui se souvient de leur influence. Ce sera l’un des enjeux du match d’Issoire : « Nous avons eu des problèmes pour lire la défense adverse sur touche, mais nous avons rectifié le tir en deuxième période. »

Clairement, les Bordelais sont sortis du premier match sans trop de certitudes. Laïrle ne l’a pas caché. Il ne s’est pas non plus caché plus que de raison derrière la notion de "match amical" où toutes les excuses seraient admissibles. « Pour nous, il s’agit de matchs de préparation et les matchs de préparation, ça se prépare… comme des matchs. » Des matchs classiques voulait-il dire.

La semaine fut donc studieuse au stade André-Moga, avec une montée en puissance espérée. Et puis, quatre retours étaient programmés et non des moindres : les internationaux Matthieu Jalibert, Yoram Moefana, Thomas Jolmès, et Maxime Lucu. Ils s’étaient déjà entraînés avec le groupe la semaine dernière. Sur un plan collectif le test de Bayonne fut un échec, mais quelques recrues ont pointé le bout de leur nez. Antoine Miquel a fait admirer les facettes attendues, dans le domaine aérien, dans le jeu debout et la relation avants-trois-quarts. On a aussi aperçu les possibilités de Caleb Timu ballon en main en fin de partie.

 

Le groupe bordelais

Ducuing ; Mori, Uberti, Vili, Moefana, Massé, Tambwe, Jalibert, Holmes, Gimbert, Lesgourgues, Lucu, Diaby, Miquel, Lachaise, Cazeaux, Douglas, Jolmes, Vaotoa, Maynadier, Poirot, Buros, Bielle-Biarrey, Dubié, Lamerat, Falatea, Lamothe, Kaulachvili, Dimcheff, Boniface.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jérôme PRÉVÔT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?