Fédérale 3 - Un retour au premier plan pour Faucigny-Sallanches

  • Le groupe de Faucigny-Sallanches s’apprête à affronter les rudesses de la Fédérale 3. Son niveau affiché depuis plusieurs saisons lui permet de croire en ses chances.
    Le groupe de Faucigny-Sallanches s’apprête à affronter les rudesses de la Fédérale 3. Son niveau affiché depuis plusieurs saisons lui permet de croire en ses chances. Photo DR
Publié le

Avec quatre accessions en six ans, le club haut-savoyard est revenu en Fédérale 3, plus de dix ans après avoir quitté la division.

Le 18 septembre prochain, Faucigny-Sallanches retrouvera la Fédérale 3. Tombé jusqu’en Deuxième Série, le club situé au pied du Mont-Blanc retrouvera ensuite Gex, un club côtoyé en Honneur. Au moment de l’arrêt des compétitions en 2020, les Hauts-Savoyards étaient deuxièmes de leur poule en Honneur, derrière le club de l’Ain.

Ce classement leur avait valu une invitation à évoluer au niveau supérieur. Mais ils avaient refusé la proposition. « Nous étions trop jeunes, plaide le président, Christian Gayot. Cette saison, la moyenne d’âge était de vingt-trois ans… »

Finalement la récompense est arrivée sur le rectangle vert en fin de saison dernière. Première de sa poule Honneur Aura, l’équipe a trébuché contre Seyssins, futur champion Honneur Aura, lors du quart de finale de Ligue, décisif pour la promotion en Fédérale 3.

« Cela a été une belle claque pour tout le monde, reconnaît le coach, Thomas Gueridon, arrivé au club à l’été 2019. Cela a été compliqué de se remobiliser et la semaine qui suivit a été compliquée. Heureusement, il y avait du temps avant le match de barrages. Cela nous a permis de comprendre ce qui n’avait pas fonctionné. »

Le précieux sésame était finalement récupéré après une victoire contre Beaurepaire. Cette accession, la quatrième en six ans, est une belle récompense pour un club qui n’a pas ménagé ses efforts. Entouré de montagnes, le club compte surtout sur lui-même pour se développer, même s’il a intégré « l’Oyosphère ». « Avec Oyonnax, il y a des retours, ce qui n’est pas forcément le cas avec d’autres clubs », explique le président.

Avec quasiment l’intégralité des joueurs formés au club, le dirigeant a également choisi d’investir sur les structures, avec la création de trois emplois : un attaché commercial et marketing, en charge également de la communication, un responsable du pôle jeunes, moins de 16 ans et moins de 19 ans, ainsi, que directeur sportif, et entraîneur de l’équipe senior, Thomas Gueridon, de retour en France avec de nombreuses années passées en Nouvelle-Zélande.

« Il nous apporte une autre mentalité, explique Christian Gayot. Traditionnellement, on jouait beaucoup devant. Maintenant, les trois-quarts des essais sont marqués derrière. Les joueurs se font plaisir. » « Je suis bien entouré, plaide le technicien. Nous avons un super staff, des coachs, François Rosset, Guillaume Perrollaz, Arnaud Perrollaz, Fred Guer et Jérôme Perillat, aux ostéos, Marion Laroche et Guillaume Larroumets. »

Ils vont maintenant tenter d’exporter leur jeu en Fédérale 3, sans états d’âme, ni angoisse excessive. « Nous nous préparons et nous respecterons toutes les équipes, souffle le technicien. Nous voulons faire la meilleure saison possible. »

Les Hauts-Savoyards auront bientôt quelques éléments de réponses, avec un premier match de préparation ce dimanche, contre Thonon, à l’issue du stage cohésion programmé sur les rives du lac Léman.

Date de création : 1996

Nombre de licenciés : 385

Plus haut niveau atteint : Fédérale 3

Palmarès : Champion des Alpes Honneur (2018), champion Première Série (2017).

Budget : 310 000 euros

Parcours 2021-2022 : Honneur Série, 1er de la poule 3 Auvergne-Rhône-Alpes, éliminé en 16e de finale du championnat de France par Avignon-Le Pontet (8-37)

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?