Portrait - Sauzaret ne veut pas griller les étapes

  • Paul Sauzaret sera en quête de temps de jeu cette saison. Paul Sauzaret sera en quête de temps de jeu cette saison.
    Paul Sauzaret sera en quête de temps de jeu cette saison. Union Cognac Saint-Jean-d’Angély
Publié le

Talonneur en provenance d'Aubenas, Paul Sauzaret espère réussir sa saison sous ses nouvelles couleurs.

Arrivé durant l’été en provenance d’Aubenas (relégué en Nationale 2), le talonneur Paul Sauzaret a rejoint l’Union Cognac Saint-Jean-d’Angély pour « avoir beaucoup plus de temps de jeu ». Âgé de 25 ans, le Vauclusien espère rebondir au plus haut niveau. Ce talonneur (1,83 m pour 109 kg) a déjà goûté au Top 14 et même à la Coupe d’Europe avec le Castres olympique (à Exeter). Il a aussi porté, pour une saison, le maillot de l’US bressanne. « C’est mon objectif de retrouver le Pro D2 ou le Top14 mais je ne veux pas griller les étapes », affirme Paul Sauzaret. Avec un ancien talonneur comme coach- Fabrice Landreau-, le néo-unioniste est à bonne école. « Fabrice connaît tous les vices de ce poste et j’apprends beaucoup à ses côtés ainsi qu’avec Maxime Gau, très expérimenté », poursuit l’Unioniste. Alors qu’il lui restait une année de contrat à Aubenas, Paul Sauzaret a signé à l’UCS car « il était hors de question pour moi de jouer en Nationale 2 ». Conscient de ses points forts (« la défense et la mobilité »), il sait aussi évoquer ses lacunes (« la musculation en particulier »). Admirateur de Vincent Moscato, Paul Sauzaret va également découvrir la région. L’océan à une heure de route, les fruits de mer… « Ah non, je les laisse aux autres », tonne le talonneur, impatient de retrouver le pré. Les deux rencontres de préparation (défaite contre Suresnes, courte victoire face à Limoges) ne sont pas du genre à l’inquiéter. À l’UCS, il espère vivre une belle aventure aux côtés de joueurs qu’il a déjà côtoyés (Kevin Tougne et Imad Bouhedjeur) sous le maillot castrais. Doté d’un contrat d’une saison (et une autre optionnelle), Paul Sauzaret part à la recherche du temps perdu. En regardant vers le haut.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Philippe BREGOWY
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?